Versailles : écomobilité, un nouveau programme d’innovation bientôt testé par Renault

Le groupe Renault va mettre en place le projet INCIT-EV, qui consistera à tester, dans plusieurs sites d’Europe, des innovations en matière de charges électriques.

Ce projet a pour but de favoriser le développement de l’électromibilité, et des donc des véhicules propres. Il est soutenu par la Commission européenne, dans le cadre du programme Horizon 2020.

Sept programmes vont donc être expérimentés dans plusieurs sites, et notamment un à Versailles. Le site des Yvelines va plus précisément tester un système de charge dynamique par induction en zone péri-urbaine/long-range. Comme les six autres systèmes, il sera développé en deux temps.

Il y aura d’abord une étude des besoins et des contraintes des consommateurs, à partir d’avril 2020. Elle sera suivie d’une phase de démonstration, à partir du second semestre de 2022. C’est la second phase du test qui se déroulera à Versailles.

“Pionnier du véhicule électrique en Europe, le Groupe Renault est reconnu pour être une entreprise innovante et positionnant ses clients au cœur de ses préoccupations. Le projet INCIT-EV que nous avons initié est ainsi une large démonstration à l’échelle continentale de solutions de charge urbaines et longue-distance centrées sur les utilisateurs afin de stimuler le déploiement du véhicule électrique en Europe”, indique Xavier Serrier, chef de projet systèmes de charges véhicules électriques à la direction de la recherche du Groupe Renault.

 

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – GROUPE RENAULTCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Coronavirus : le château de Versailles donne ses masques à l’hôpital

Le centre hospitalier de Versailles, regroupant trois établissements, a partagé la bonne nouvelle sur son compte Twitter. Le 13 mars mars, il avait aussi fait part de son besoin de renforts pour lutter contre le coronavirus.