Élancourt: Il a pris 6 mois ferme pour violence et non-respect des règles de confinement

Un homme a été condamné en comparution immédiate à 6 mois de prison ferme au tribunal correctionnel de Versailles le 23 mars. Il a insulté les policiers, qui souhaitaient le verbaliser pour non-respect des règles de confinement. Il a ensuite été violent au moment de son interpellation et au commissariat, selon les informations du Parisien.

Usage d’un pistolet à impulsions électriques

L’affaire remonte à la semaine dernière, le 19 mars. cet homme âgé de 36 ans se baladait avec son amie à Élancourt, lorsqu’une patrouille les a interpellés pour leur demander leur attestation dérogatoire de circulation. Ils n’en avaient pas. La police leur a alors conseillés de rentrer chez eux. Ce qu’ils n’ont pas fait. Les forces de l’ordre les ont rattrapés pour les verbaliser. Mais l’homme ne s’est pas laissé faire. Il a insulté les policiers et a refusé d’être interpellé. Les fonctionnaires ont dû faire usage d’un pistolet à impulsions électriques.

1 000 euros de dommages et intérêts

Mais une fois au commissariat de Trappes, l’homme ne s’est pas calmé, selon nos confrères du Parisien. Il a refusé d’être interpellé et une bagarre a éclaté en cellule avec les fonctionnaires de police. Ces derniers en sont ressortis blessés.

Au tribunal correctionnel, les juges lui ont finalement accordé une peine aménageable en plus des six mois ferme, indique le quotidien francilien. Il devra également verser 1 000 euros de dommages et intérêts aux policiers blessés et outragés.

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Versailles: bientôt une carte interactive pour recenser les commerçants ouverts

Le maire DVD de Versailles, François de Mazières, s’est adressé aux habitants dans une vidéo …