Carrières-sous-Poissy : verbalisés par le maire, des écologistes sont convoqués au Tribunal de Grande Instance de Versailles

Suite aux verbalisations dressées par la police municipale, des militants écologistes, présents le 18 septembre 2018 sur l’ex-plaine maraîchère de Carrières-sous-Poissy pour des opérations de nettoyage, ont été convoqués le lundi 15 avril 2019 au Tribunal de Grande instance de Versailles pour une mesure de rappel à la loi.

Eddie Ait, conseiller municipal d’opposition de Carrières-sous-Poissy, et conseiller régional d’Ile-de-France (Génération Écologie), convoqué le 15 avril à 15h30, dénonce ce qui s’apparente, selon lui, à un règlement de compte politique :

Verbaliser des militants écologistes, sur la base d’un arrêté municipal pris la veille de l’événement, pour les empêcher de procéder bénévolement à des opérations de nettoyage dans le cadre d’une opération nationale baptisée World CleanUp Day est révélateur de l’état d’esprit d’un maire (le premier magistrat DVD de la commune Christophe Delrieu, Ndlr) qui a laissé se développer sans réagir une mer de déchets à quelques centaines de mètres des habitations des riverains. Pour rappel, l’ex-plaine maraîchère compte 8000 tonnes de déchets sur près de 40 hectares.

Le conseiller municipal d’opposition de Carrières-sous-Poissy Eddie Ait ajoute :

Le maire n’a manifestement pas pris conscience des urgences environnementales auxquelles sont confrontés nos territoires. Toutes les initiatives citoyennes devraient être encouragées. La reconquête d’un environnement sain pour les habitants de la ville de Carrières-Sous-Poissy est une question trop importante pour qu’elle soit l’objet de règlements de comptes de basse politique.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : TR78

Regardez aussi

Les Mureaux : une opération de nettoyage pédagogique avec le conseil municipal d’Enfants le 17 avril

Et si nous agissions ensemble pour une ville nature ? C’est l’invitation lancée par les …