Poissy : Nathalie Martin et Florence Granjus se retrouvent aux prud’hommes cette semaine

Après son licenciement en 2018, et à 15 jours des élections municipales, la candidate Nathalie Martin (SE) va retrouver en début de semaine son ancien employeur Florence Granjus (LREM) devant le conseil des prud’hommes.

Nathalie Martin est actuellement à la tête de la liste “Poissy demain” en vue des prochaines élections municipales dans la commune des Yvelines. Elle est en opposition avec plusieurs autres candidats, dont le maire sortant Karl Olive (DVD), Jean-Pierre Mercier (LO) et Fanny Bernard.

Mais cette semaine, la candidate, et son colistier et mari Emeric Vallespi, vont devoir s’occuper d’une affaire autre que les élections, qui remonte à 2018 et les oppose à la députée de la 12e circonscription des Yvelines, Florence Granjus (LREM).

Nathalie Martin et Emeric Vallespi avaient en effet rejoint Florence Granjus pendant la campagne des élections législatives de 2017. Tous deux avaient par la suite été recrutés aux postes d’attachés parlementaires après l’élection de cette dernière. Mais au printemps 2018, ils sont licenciés par la parlementaire pour faute grave, et répliquent en attaquant Florence Granjus pour harcèlement.

Nathalie Martin et Emeric Vallespi vont donc être entendus en début de semaine par le conseil de justice prud’homal, et être confrontés à leur ancien employeur, alors que la campagne pour les élections municipales en est à sa dernière ligne droite.

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Coronavirus : trafic réduit pour le RER A dès ce mercredi 18 mars

En fin d'après-midi ce mardi 17, le compte Twitter du RER A a indiqué que les branches passent en plan de transport adapté dès ce mercredi 18 mars.