Carrières-sous-Poissy : municipales, Khadija Gamraoui et Anthony Effroy fusionnent

Alors que la campagne du second tour des élections municipales suit son cours dans la commune de Carrières-sous-Poissy, Khadija Gamraoui (LREM) et Anthony Effroy (sans étiquette) ont annoncé la fusion de leurs listes.

Les listes « Faire réussir Carrières » et « Carrément Carrières » ne font désormais plus qu’un. Avec à sa tête Khadija Gamraoui, la nouvelle liste « Réunis pour Carrières » cumule désormais près de 29 % des suffrages exprimés au premier tour.

Cette nouvelle liste se place donc en troisième position, même si elle égalise presque celle du maire sortant Christophe Delrieu.

C’est donc une triangulaire qui se dessine pour ce second tour à Carrières-sous-Poissy. Khadija Gamraoui et Christophe Delrieu affronteront ainsi l’ancien maire Eddie Aït (SE) et président du groupe Ecologistes et progressistes au Conseil régional, arrivé en tête lors du premier tour.

La nouvelle liste « Réunis pour Carrières » rassemble ainsi la majeure partie des grands axes des deux anciennes listes : fiscalité, sécurité, transition écologique et urbanisme. « Il n’a finalement pas été très difficile de trouver des points de convergence » explique ainsi Anthony Effroy dans le communiqué de presse qu’il signe avec Khadija Gamraoui :

Avec un score cumulé de plus de 29% la liste fusionnée se place quasiment à égalité avec le maire sortant Christophe Delrieu et à seulement 352 voix de l’ancien maire Eddie Aït, un écart très faible au vue des 5 361 électeurs qui ne se sont pas déplacés lors du 1er tour du scrutin.

La ville a trop souffert des politiques conduites durant les deux derniers mandats et cette fusion, c’est avant tout la rencontre de deux projets, qui démontre notre capacité à travailler main dans la main dans l’intérêt de notre ville et de ses habitants […].”

Khadija Gamraoui évoque elle une convergence des programmes des deux candidats autour de “la fiscalité, la sécurité, l’urbanisme et la transition écologique”.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : REUNIS POUR CARRIERES

Regardez aussi

Mantes-la-Ville : le premier adjoint force la main aux personnes âgées pour des procurations

Lors d'une opération de boîtage à Mantes-la-Ville, le premier adjoint au maire sortant RN, Laurent Morin, a insisté auprès d'une septuagénaire pour l'emmener au commissariat faire une procuration. Choquée de la démarche, sa famille témoigne et dénonce une telle pratique.