Grand Paris Seine et Oise : Raphaël Cognet nouveau président de la communauté urbaine

Le maire de Mantes-la-Jolie, Raphaël Cognet (LR), a été élu à la tête de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise ce vendredi 10 juillet. Il a appelé les conseillers communautaires à travailler ensemble “pour mettre en place une gouvernance efficace”.

Une page se tourne pour la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise. Ce vendredi 10 juillet, les 141 conseillers communautaires se sont réunis au forum Armand-Peugeot, à Poissy, pour élire le successeur de Philippe Tautou (LR) à la tête de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO).

Deux candidatures ont été présentées pour cette élection, toutes deux mantaises : celle de Raphaël Cognet (LR), maire, et le conseiller d’opposition communiste Marc Jammet. Durant son discours de candidature, Raphaël Cognet a insisté sur l’existence “nécessaire” de la communauté urbaine pour “l’accomplissement de nos projets communs”. Il a été élu à 127 voix, contre neuf pour Marc Jammet, trois bulletins blancs et deux nuls.

Raphaël Cognet a insisté sur le fait que la communauté urbaine “doit être au service des communes” et que le principe de subsidiarité doive primer au sein de la gestion de GPSEO. “On ne fait remonter à l’échelon supérieur ce qu’on ne peut pas gérer de façon efficace à l’échelon inférieur”, précise-t-il.

A ce titre, la réorganisation des services de voirie “au plus près des communes et des maires”, souvent décriés par le passé, sera l’un des premiers chantiers de son mandat. Devant l’assemblée, il a assuré que GPSEO “doit s’effacer derrière les communes. Cela ne veut pas dire qu’elle disparaît mais qu’elle a un rôle de soutien et n’apparaît pas en première ligne”, a-t-il poursuivi. Il a également annoncé sa volonté de créer un service dédié à l’aide aux communes.

Quatre autres priorités ont été définies par le nouveau président de GPSEO : le développement économique et l’emploi, le RER E, l’axe Seine et la valorisation touristique et enfin, la transition écologique. A l’issue de ce conseil communautaire, deux vice-présidents sont d’ores et déjà connus : Cécile Zammit-Popescu (LR), maire de Meulan-en-Yvelines et Karl Olive (DVD), maire de Poissy. L’exécutif complet sera connu lors du prochain conseil communautaire qui se tiendra le 17 juillet.

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TWITTER – @CUGPSEO

Regardez aussi

Deuxième tour aux Clayes-sous-Bois : Philippe Guiguen soutenu par la maire sortante !

Arrivé en tête au 1er tour des élections municipales, Philippe Guiguen a reçu pour le second tour le soutien de la maire sortante Véronique Coté-Millard. Également soutenu par la présidente de la Région, les présidents du Département et de l’Agglomération, Philippe Guiguen (liste DVD) entend rassembler une large majorité de Clétiens le 28 juin prochain.