Triel-sur-Seine : municipales, une nouvelle liste menée par Sophie Kerignard

Sophie Kerignard (SE) mènera la nouvelle liste “Triel autrement” dans la campagne pour les prochaines élections municipales de mars 2020.

Cette liste se pose comme celle du “renouvellement politique”. Elle a déjà entrepris de rencontrer à plusieurs reprises les habitants de la commune, “plus de 3000 Trielois.es”, comme cela est précisé dans le communiqué de presse. Et aujourd’hui, “Triel autrement” a déjà compte 40 sympathisants, qui ne sont pas forcément engagés en politique, comme l’indique un article de La Gazette en Yvelines, et viennent d’horizons divers.

Sophie Kerignard habite à Triel-sur-Seine depuis 2011. Professeur d’histoire-géographie, elle a également été engagée au sein de l’association Triel environnement, en tant que coordinatrice urbaniste. Ce qui peut expliquer que l’on retrouve l’écologie au cœur des questions importantes portées par la liste “Triel autrement”, aux côtés du renforcement de la démocratie locale. Cette dernière question démocratique s’articule autour de cinq priorités : la revitalisation du centre-ville, l’urbanisme, la mobilité, l’aide la jeunesse, et le bien-être des séniors.

Sophie peut compter sur une équipe motivée de femmes et d’hommes, jeunes et moins jeunes, dont beaucoup s’engagent avec enthousiasme pour la première fois en politique avec la volonté de changer les codes et les pratiques. Cette équipe recense une grande diversité de compétences pour dessiner l’avenir de Triel et répondre à deux défis : le défi écologique et le défi démocratique.

Le défi écologique car c’est à l’échelle locale, celui de notre ville, qu’il nous faut agir à court, moyen long termes en faveur des jeunes et futures générations. Pour réussir, toutes les politiques publiques (urbanisme, mobilité…), toutes les infrastructures de la commune et toutes les activités municipales seront passées au crible du développement durable, conciliant ainsi les enjeux économiques, environnementaux, sociaux et culturels.

Le défi démocratique car c’est au niveau local que nous serons en mesure de revitaliser notre modèle de démocratie, aujourd’hui essoufflé. Avec Sophie, nos propositions vont dans le sens d’une plus grande transparence, d’une meilleure écoute et d’une réelle dynamique de concertation avec les habitant(e)s, des acteurs économiques et associatifs. C’est ainsi que nous entendons mettre en œuvre notre projet. Un projet qui s’organise autour de 5 priorités issues de nos discussions avec les triellois(es).

 

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – TRIEL AUTREMENTCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Second tour à Trappes : Vers un duel Rabeh-Nasrou ?

Trois forces sont en présence pour ce deuxième round électoral : Ali Rabeh, soutenu par Generation.s et le Parti communiste (arrivé en tête du premier tour, avec 37,30 % des voix). L’ex-LR Othman Nasrou en tandem avec le candidat de la société civile Mustapha Larbaoui (27,5 % des voix). Et enfin le maire en titre Guy Malandain, soutenu par LREM mais lâché par le PS (27,1 % des voix).