Limay : Mickaël Boutry annonce le maintien de sa liste, pas de fusion à gauche

Mickaël Boutry, conduisant une liste DVG de la commune de Limay, confirme le maintien de sa liste face à celle du maire sortant Éric Roulot (PCF) et celle de la conseillère départementale Cécile Dumoulin (LR).

L’union entre les deux listes de gauche n’aura finalement pas lieu à Limay. C’est à travers un communiqué de presse envoyé aux médias que le candidat Mickaël Boutry, encarté au PCF mais non investi a annoncé le maintien de sa liste au second tour des élections municipales.

Ce maintien ancre ainsi définitivement les profondes divisions de la gauche limayenne et celles entre le maire sortant Eric Roulot et ses anciens adjoints, devenus conseillers municipaux d’opposition.

Mickaël Boutry, avait lors du premier tour réussi à convaincre près de 26,31 % des électeurs. Il appelle ainsi les citoyens à faire barrage face à un « système politique délétère où le clientélisme prime sur l’intérêt collectif, un système qui gangrène déjà suffisamment notre territoire ».

Une façon de refuser toute alliance avec Eric Roulot. Pourtant, au lendemain du premier tour, le maire sortant avait néanmoins tenté de jouer la carte du rapprochement. « Le fait de rentrer dans le deuxième tour divisé, ça laisse le champ libre pour une droite dure sur les questions sociales, de sécurité […] », indiquait-il alors à La Gazette en Yvelines.

Une carte rejetée catégoriquement par Mickaël Boutry qui fustige le mépris du Maire sortant à l’égard de sa liste :

A l’aube de ce second tour, Éric Roulot se sent menacé et nous reconnaît le droit d’exister. Aurait-il pris conscience que le projet porté par notre liste est jugé crédible et pertinent par les citoyens ?

Il prétend « vouloir rassembler » …. Surprenant alors qu’il nous ignore et nous méprise depuis le début. Il prétendrait aujourd’hui vouloir travailler avec nous alors qu’il a refusé notre aide durant le confinement. Depuis 6 ans, il n’a cessé de critiquer les élus actuels de notre liste. Nous ne sommes pas dupes, il veut nous faire porter la culpabilité et la responsabilité d’une division qu’il a lui-même créée et entretenue.

Son objectif serait de lutter contre la droite…De qui se moque-t-il ? Droite avec laquelle il partage la présidence de GPSEO depuis 2016. Droite avec laquelle il a négocié la réalisation des projets du Centre-ville et de la Gare. Droite avec laquelle il a voté l’ouverture de Carrefour le dimanche… »

Regardez aussi

Mantes-la-Ville : le premier adjoint force la main aux personnes âgées pour des procurations

Lors d'une opération de boîtage à Mantes-la-Ville, le premier adjoint au maire sortant RN, Laurent Morin, a insisté auprès d'une septuagénaire pour l'emmener au commissariat faire une procuration. Choquée de la démarche, sa famille témoigne et dénonce une telle pratique.