Coronavirus : encombrants, les mairies appellent au civisme

Alors que les déchèteries de vallée de Seine sont fermées, les Villes de Mantes-la-Jolie et Rosny-sur-Seine ont appelé leurs administrés à ne pas déposer leurs encombrants dans la rue.

Alors que la collecte des déchets a été maintenue par la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise, cette dernière informe toutefois que les déchèteries suivantes sont fermées : “Aubergenville, Gargenville, Limay, Mantes-la-Jolie (Closeaux), Mantes-la-Ville (Vaucouleurs), Epône, Les Mureaux, Orgeval, Achères, Conflans-Sainte-Honorine, Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine”.

Epidémie oblige, la collecte des encombrants est elle aussi repoussée, mais le message ne semble pas avoir été compris de tous. Sur leurs page Facebook respectives, les mairies de Rosny-sur-Seine et de Mantes-la-Jolie, ont demandé aux habitants de faire preuve de civisme.

“Nous en appelons à l’esprit civique de chacun. Merci de ne pas déposer vos encombrants dans la rue (sous peine de verbalisation)”, écrit la mairie mantaise.

[INFOS DÉCHETS – ENCOMBRANTS]Dans le contexte de crise du Covid 19 et de confinement, de nombreux efforts sont déployés…

Gepostet von Ville de Mantes-la-Jolie (page officielle) am Mittwoch, 18. März 2020

 
La mairie rosnéenne a, elle, joué la carte de l’humour : “Conséquence du confinement : pour s’occuper, certains habitants se sont mis au ménage de printemps ! […] Merci de faire preuve de civisme et de ne rien déposer sur la voie publique.”

[Tous acteurs de la propreté]Les équipes de la Communauté urbaine restent mobilisées pour assurer le propreté de la…

Gepostet von Ville de Rosny-sur-Seine am Mittwoch, 18. März 2020

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Mantes-la-Jolie : un repreneur pour Dunlopillo, 90 emplois sur 180 conservés

Placée en liquidation judiciaire en décembre, l'entreprise de fabrication de matelas Dunlopillo, possédant des sites à Mantes-la-Jolie et Limay, a trouvé un repreneur : Finadorm.