Carrières-sous-Poissy : le maire dément avoir demande l’investiture LREM

L’édile de Carrières-sous-Poissy, Christophe Delrieu (DVD), a souhaité démentir sa demande à la Commission nationale d’investiture (CNI), pourtant indiquée par le référent du comité local de la commune.

L’investiture LREM a été attribuée en début de semaine à sa première adjointe et aussi opposante politique depuis avril, Khadija Gamraoui-Amar. Le maire de Carrières-sous-Poissy a cependant tenu à démentir sa propre candidature à l’investiture du parti du président de la République, dévoilée récemment par le comité local LREM de Carrières-sous-Poissy.

Il assure ainsi qu’il n’en a rien été, dans un communiqué envoyé il y a quelques heures par l’intermédiaire de son groupe politique :

Dans un article paru sur votre site internet Temps Réel 78, intitulé “Carrières-sous-Poissy : le maire demande l’investiture à LREM pour les municipales”, vous vous faites l’écho d’une publication d’un animateur du Comité local de la République en marche, affirmant qu’une demande d’investiture aurait été faite auprès de ce mouvement par Christophe Delrieu.

“A aucun moment je n’ai sollicité d’investiture auprès de La République En Marche. D’autant qu’à ce jour, aucune décision de me présenter n’a été prise. Je rappelle que je n’ai jamais adhéré à un parti politique et que l’équipe SoCarrières rassemble des Carriéroises et des Carriérois qui ont pour seul but d’œuvrer pour l’intérêt général de la commune et le bien-être des habitants”, confirme le maire de Carrières-sous-Poissy, Christophe Delrieu.

 

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE / SOCARRIERESCREDIT PHOTO : ILLUSTRATION / TR 78

Regardez aussi

La Verrière : occupation d’un logement municipal par la maire sortante, saisie du Procureur de la République

Nicolas Dainville, conseiller départemental des Yvelines et conseiller municipal d’opposition, vient en effet de saisir la Procureure de la République de Versailles pour vérifier la légalité d'une situation qui concerne un logement municipal octroyé à Nelly Dutu, maire sortante de La Verrière. Les faits remontent à 2015. L'ancien maire de La Verrière, M. Alain Hajjaj, avait alors pris la décision d'attribuer un logement municipal à Nelly Dutu, simple conseillère municipale à l’époque, en justifiant sa qualité de professeure des écoles.