Carrière-sous-Poissy : les deux adjoints frondeurs maintenus dans leur fonction, l’opposition réclame un retrait des délégations du maire

C’est un nouveau coup dur pour le maire DVD de la commune Christophe Delrieu. Les élus du conseil municipal de la ville de Carrières-sous-Poissy étaient réunis le 17 avril 2019 pour décider du retrait ou du maintien des deux adjoints au maire qui ont voté contre le budget primitif, le 9 avril dernier, comme le rapportait Temps Réel. Au terme du vote, les deux adjoints frondeurs Khadija Gamraoui-Amar et Laurent Bernard conservent leur fonction. Eddy Aït, ancien maire et conseiller municipal d’opposition (GE), affirme que « le maire a perdu la confiance du conseil municipal » et appelle « à un retrait de ses délégations » :

Ce budget proposé par le Maire était objectivement dangereux, irréaliste et en partie insincère. Nous avons été élus pour servir l’intérêt général et pour rien d’autre : voter contre était une nécessité.

Le 17 avril, une nouvelle fois, le maire a été mis en minorité : contre son avis, et par 18 voix contre 14 (15, Ndlr), les deux adjoints au maire ont été maintenus dans leur fonction. Ce maintien aurait été impossible sans le soutien des élus du groupe « Agir pour Carrières ».

Désormais, pour les Carriéroises et les Carriérois, nous sommes libres de construire ensemble. La main est tendue. A chacun de la saisir.

Vous pouvez consulter l’intervention prononcée par Eddie Aït via le lien suivant : Agir pour Carrières

Et maintenant ? Le maire a perdu la confiance du conseil municipal. Cette perte doit entraîner le retrait de ses délégations qui lui ont été consenties. C’est le sens du courrier qui lui a été adressé le 13 avril 2019 par 18 élus sur les 33 qui composent l’assemblée communale.

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Mantes-la-Ville : Romain Carbonne mènera la liste de gauche lors des municipales

L’ancien candidat aux élections législatives de 2017 prend la tête de la liste de gauche …