Sartrouville : ces habitants du Plateau n’en peuvent plus des chariots de supermarché baladeurs

D’ordinaire, ils sont entreposés en ligne sous un petit abri pour les protéger de la pluie sur le parking d’un supermarché. Sauf que dans le quartier du Plateau de Sartrouville, il n’est pas rare de les retrouver dans les rues, aux pieds des immeubles. Ces chariots de supermarché bleus viennent du Carrefour voisin. Et leur présence quotidienne a poussé un petit groupe de riverains à lancer la page Facebook « Sartrouville SOS Plateau » qui recense les incivilités du quartier, dont ce dépôt sauvage de chariots, à travers des témoignages ou photos envoyés par d’autres habitants.

« Beaucoup de gens ne sont pas véhiculés et ramènent les chariots jusque chez eux. C’est devenu tellement une habitude, que certains ne doivent même pas savoir qu’ils n’en ont pas le droit, déplore Étienne un des riverains à la tête de cette page, qui a emménagé il y a sept ans dans le quartier. C’est le genre de détail qui joue sur l’ambiance d’un quartier. C’est une question de savoir-vivre et de respect de l’environnement urbain ».
[…]
« Si Carrefour ne trouve pas une solution efficace en termes d’aménagement ou de ramassage, la municipalité devra faire ce qu’elle a déjà fait par le passé : saisir les chariots et les détruire », tranche le maire. Contactée, la direction de Carrefour n’a pas donné suite à nos sollicitations.

SOURCE : LE PARISIENCREDIT PHOTO : SOS PLATEAU / FACEBOOK

Regardez aussi

Carrières-sous-Poissy : Eddie Aït refuse des “alliances de circonstances”

Dans un communiqué de presse publié jeudi 4 juin dans l’après-midi, le candidat à la mairie de Carrières-sous-Poissy Eddie Aït, dénonce des « alliances de circonstances ». Ses déclarations interviennent ainsi peu après l’annonce de la fusion des listes conduites par Khadija Gamraoui et Anthony Effroi.