Poissy : qui obtiendra le soutien LREM lors des municipales ?

Bataille à venir pour l’investiture LREM en vue des municipales à Poissy. Le 17 juin, dans un long article, Temps Réel 78 s’interroge sur la présence ou non d’un candidat LREM face au maire sortant Karl Olive (LR). Aujourd’hui, c’est le magazine Capital qui y va de sa petite révélation sur le sujet.

Selon le site internet du mensuel consacré à l’actualité économique, la commission nationale d’investiture (CNI) d’En marche aurait approché Nathalie Martin en vue des élections municipales de 2020. Désormais à la tête du collectif Poissy demain, celle qui prépare une liste d’opposition à l’actuel premier magistrat de la commune serait en passe d’obtenir le soutien LREM pour cette échéance électorale.

L’ancienne attachée parlementaire de la députée de la 12e circonscription des Yvelines Florence Granjus effectuerait alors un retour en grâce quelques mois seulement après avoir claqué avec fracas la porte du parti présidentiel. Une information démentie par Pierre Luce, représentant LREM dans les Yvelines :

Plusieurs articles parus cette semaine font état de rumeurs concernant les investitures aux élections municipales pour la ville de Poissy. La République en Marche, par la voix de son référent départemental Pierre Luce, y oppose un démenti formel.

« Un processus d’investiture a été clairement établi : une commission départementale composée des parlementaires, du référent départemental, du référent des Jeunes avec Macron et d’élus locaux, est souveraine sur les investitures des communes de moins de 9 000 habitants et une commission nationale d’investiture est décisionnaire pour les communes de plus de 9 000 habitants. Pour les communes de plus de 9 000 habitants, la commission départementale est évidemment consultée », précise Pierre Luce.

« Les rumeurs qui sont parues dans la presse sont fantaisistes. Le choix qui est notamment présenté par Capital n’a aucun fondement. Personne ne pourra être investi sans être en conformité avec nos valeurs. »

« Les tentatives de manipulation ne nous feront pas dévier de notre cap. Ces pratiques, courantes dans les Yvelines, doivent cesser et cesseront avec le renouvellement que nous appelons de nos vœux et pour lequel nous travaillons pour le prochain scrutin. »

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Maisons-Laffitte : les partisans LREM regrette le soutien de leur parti à Anne Lavagne

L’annonce du soutien de la candidate Anne Lavagne (Modem) par le parti de la République …