Non-respect du confinement : des personnes s’en prennent à la police après avoir été verbalisées

Après trois jours de confinement, les esprits s’échauffent déjà. Le 19 mars, des verbalisations pour non-respect du confinement ont mal tourné dans deux communes de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Vers 16h15 à Trappes, deux jeunes âgés de 18 et 21 ans ont été verbalisés devant le commissariat de la commune. Mécontents, ils ont commencé à insulter et à menacer les fonctionnaires de police. L’un des jeunes a craché sur l’une des agents et l’a poussés au sol avant de prendre la fuite. Les policiers ont néanmoins réussi à maitriser le deuxième, en se blessant au moment de le menotter. Le fuyard est finalement retourné au commissariat pour se rendre.

Moins d’une heure plus tard à Élancourt, un couple a été contrôlé pour non-respect des restrictions liées aux déplacements. Ils ont été invités à rentrer chez eux, ce qu’ils n’ont pas fait. Ils ont de nouveau été contrôlés et verbalisés cette fois-ci. Mais le ton a commencé à monter du côté du mari, qui a outragé les fonctionnaires de police. Ces derniers l’ont maîtrisé à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique. Sa femme s’est interposée. Ils l’ont interpellée.

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Élancourt: Il a pris 6 mois ferme pour violence et non-respect des règles de confinement

Un homme a été condamné en comparution immédiate à 6 mois de prison ferme au …