Coronavirus : les policiers municipaux et gardes champêtres peuvent désormais mettre des amendes

Les policiers nationaux ne sont plus les seuls à pouvoir mettre des amendes pour non respect des règles de confinement. Ce mardi 24 mars, le préfet des Yvelines a publié un arrêté autorisant désormais les policiers municipaux et gardes champêtres a également être en mesure de verbaliser les infractions aux règles de confinement.

Dans une lettre d’information destinée aux maires yvelinois, le préfet des Yvelines, Jean-Jacques Brot, écrit ainsi que policiers municipaux et gardes champêtres peuvent veiller au respect de différents points liés au respect des dérogations de circulation mais aussi « du contrôle des prix de certains produits rendus nécessaires pour prévenir ou corriger les tensions constatées sur le marché des prix ».

SOURCE : Twitter du préfet dees YvelinesCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Coronavirus : Vers des fêtes de Pâques et du Ramadan à huis-clos ?

Les lieux de cultes n'ont pas échappé aux mesures de fermeture déployées par le gouvernement, laissant, de ce fait, les fidèles orphelins de toute cérémonie. Alors que l'arrivée prochaine des fêtes de Pâques et du Ramadan pose question, en Vallée de Seine les responsables religieux s'adaptent grâce à internet.