Mantes-la-Ville : LREM investit un inconnu qui appelle à une “nouvelle alliance”

Alors que le panel des prétendants à son fauteuil de maire de Mantes-la-Ville est déjà bien fourni, En marche vient d’investir dans la commune Christophe Desjardins, avocat mantais et ancien défenseur de l’ex-édile alors socialiste, Annette Peulvast-Bergeal, lorsque celle-ci fut agressée par Jean-Marie Le Pen.

Le maire RN Cyril Nauth serait-il en train de se frotter les mains ? Sa seule difficulté semble désormais de trouver une trentaine de personnes pour constituer une liste, tant le nombre ses concurrents aux prochaines élections municipales s’allonge chaque mois, approchant désormais dangereusement la dizaine de candidats officiels ou annoncés.

Jusque-là, les candidats ayant signifié leur intention de se présenter étaient des figures soit historiques, soit montantes ou a minima identifiées des milieux politique et associatif mantevillois. Tous, du moins, avaient déjà été aperçus dans le public du conseil municipal, signalant un certain intérêt pour le déroulement des affaires communales.

Et voilà que s’ajoute désormais un avocat mantais, largement inconnu dans la commune, tout juste investi par LREM. Christophe Desjardins, comme plusieurs des autres candidats aux élections municipales, appelle au rassemblement dans une publication Facebook faite hier :

En 2014 le Front National a gagné Mantes-la-Ville parce que les listes du camp républicain ont refusé de faire bloc derrière la liste arrivée en deuxième position. Pour de mauvaises raisons ! C’était une faute ! Ce n’est pas en voyant s’affronter les mêmes listes que l’ont écrira une nouvelle histoire.

2020 ne sera pas la revanche de ceux qui se sont affrontés en 2014 et quelquefois avant, parce que c’est la plus sûre manière de perdre. Il faut construire une nouvelle alliance, respectueuse de tous au delà de chaque camp, dans l’intérêt de tous les Mantevillois.

 

Sur ce compte Facebook tout juste créé, le candidat, jusque-là absent des réseaux sociaux en tant que personnalité publique, diffuse également un communiqué du parti du président de la République détaillant les raisons de cette investiture :

Le bureau exécutif de la République en marche a annoncé lundi soir le soutien du mouvement à la candidature de Christophe Desjardins à l’élection municipale de Mantes-la-Ville en 2020. Pierre Luce, référent départemental LREM des Yvelines, ainsi que l’ensemble du bureau départemental et du comité politique, se félicitent de cette décision et saluent le choix du renouvellement et du rassemblement.

Avocat en droit social et pénal, Christophe Desjardins consacre sa carrière à défendre les droits des salariés et des victimes. Jeune avocat, en 1997, il a défendu Mme Annette Peulvast-Bergeal, après son agression par Jean-Marie Le Pen lors des élections législatives et l’a fait condamner à un an d’inéligibilité. Mantevillois de coeur, il s’est construit par un effort et un travail constants, à travers les épreuves de la vie.

Sans étiquette politique, sans engagement partisant, ayant à coeur la lutte contre toute forme d’extrémisme, mû par un projet ambitieux pour sa ville, Christophe Desjardins est le candidat du rassemblement tel que nous l’appelons de nos voeux.

“J’appelle toutes les femmes et tous les hommes de Mantes-la-Ville qui partagent un idéal républicain, toutes les forces politiques de gauche, de droite et du centre, à soutenir Christophe Desjardins. Sa démarche d’ouverture est salutaire : elle est la seule, loin du sectarisme et des querelles partisanes, à pouvoir aboutir à une alternance saine dans la commune”, annonce Pierre Luce.

Pour un retour des services publics municipaux auprès de toute la population, pour un projet de développement ambitieux réalisé dans la concertation, pour le retour d’une vraie démocratie locale, faites le choix d’un homme compétent, responsable, accompli, et qui n’aura à coeur que la réussite de Mantes-la-Ville et le bien-être des Mantesvilloises et Mantevillois : Christophe Desjardins.

 

Mentionnée explicitement dans ce communiqué, l’ancienne maire Annette Peulvast-Bergeal a tenu à faire une mise au point par l’intermédiaire de la liste Ambition pour Mantes-la-Ville à laquelle elle participe :

L’ambiguïté voulue des propos tenus communiqué de presse de LREM et dans l’article du Parisien évoquant les liens du candidat LREM avec Annette Peulvast-Bergeal, laissent à croire que Christophe Desjardins aurait le soutien d’Annette Peulvast-Bergeal.

Il n’en est rien. Les liens personnels qu’ils peuvent entretenir n’impliquent pas de la part d’ Annette Peulvast-Bergeal un soutien politique à LREM.

SOURCE : FACEBOOK / CHRISTOPHE DESJARDINSCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Les Clayes-sous-Bois : Nicolas Hue candidat aux prochaines municipales

Nicolas Hue (DVG) se lance dans la campagne des municipales. Le conseiller municipal des Clayes-sous-Bois …