Mantes-la-Jolie : l’employé de mairie soupçonné de racket sur le marché du Val-Fourré suspendu à titre conservatoire

Trois placiers et un employé de mairie ont été mis en examen pour extorsion de fonds, abus de confiance et concussion en bande organisée, rapportait vendredi 26 avril 2019 Le Parisien. Ils sont soupçonnés d’extorquer les commerçants sur le marché du Val-Fourré, l’un des plus importants de la région parisienne. De son côté, le maire Raphaël Cognet (LR) a décidé de suspendre à titre conservatoire son salarié :

Dans le cadre d’une enquête policière en cours, j’ai appris vendredi dernier la mise en examen de trois placiers non-salariés de la Ville et d’un agent de la Ville, pour des faits présumés de malversation sur le marché du Val-Fourré.

J’ai décidé de suspendre l’agent de la Ville à titre conservatoire en attendant la fin de l’enquête. Je souhaite que toute la lumière soit faite sur ce dossier. Je me tiens donc, ainsi que les services de la Ville, à la disposition des autorités pour apporter toute précision qui leur serait utile.

En tant que maire, ma priorité consiste à ce que le marché du Val-Fourré, très apprécié des Mantais, puisse continuer à se tenir normalement, dans les meilleures conditions de sécurité pour les clients comme pour les commerçants. J’y veillerai personnellement, en lien avec les autorités de police.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Mantes-la-Ville : deux vidéoprojecteurs et les dons des quêtes volés

Samedi 21 mars, les responsables religieux de la paroisse du Sacré Cœur de Mantes-la-Ville ont découvert que deux vidéo-projecteurs ainsi que les dons des quêtes avaient été volés, sans aucune trace d'effraction.