Mantes-la-Jolie : grève à l’hôpital François Quesnay


Mardi 11 juin, dans le cadre de la journée nationale de grève des urgentistes, le personnel médical de l’hôpital François Quesnay manifestait devant le centre hospitalier.

C’est à la suite de plusieurs agressions dans les hôpitaux franciliens, que la grève des urgentistes s’est déclarée. Le 13 janvier dernier, à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, deux aides-soignants et une infirmière avaient notamment été violemment frappés par un patient. A la suite de cet acte de violence, l’hôpital avait entamé une grève illimité, lançant un mouvement de contestation dans de nombreux hôpitaux de France.

Sur les 524 services d’urgences que compte la France, c’est près d’une centaine qui hier avaient posé leur préavis de grève. Le centre hospitalier François Quesnay de Mantes-la-Jolie, en faisait partie. Le personnel des urgences a lui aussi rejoint le mouvement de cette journée nationale d’action. Ils étaient donc une cinquantaine d’urgentistes en grève à manifester leur mécontentement devant les urgences de l’hôpital.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE CREDIT PHOTO : COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Regardez aussi

Tour de France : la dernière étape partira de Mantes-la-Jolie

Mardi 15 octobre, au palais des congrès à Paris, le parcours de l’édition 2020 du Tour de France a été dévoilé. Parmi les villes hôtes Mantes-la-Jolie accueillera le départ de la dernière étape.