Mantes-la-Jolie : en colère, le service des urgences sera en grève le jeudi 2 mai

Depuis quelques jours, le ras-le-bol est perceptible dans de nombreux hôpitaux en France… Le jeudi 2 mai, le centre hospitalier mantais rejoindra le vent de colère général.

Dans une lettre à la direction, les syndicats FO, CGT et Acteurs Santé CFE-CGC informent les responsables du centre hospitalier François-Quesnay de leur intention d’appeler à la grève le jeudi 2 mai 2019 pour l’ensemble des personnels des urgences de l’hôpital et de tout le personnel en soutien.

Les responsables syndicaux entendent dénoncer un manque de moyens pour faire face à l’afflux des patients. La journée portera sur les revendications suivantes :

1. Effectifs médicaux et paramédicaux : 1 poste d’aide bureautique ; 2 postes de brancardier jour et nuit ; 1 agent administratif à l’accueil ; 1 binôme aide-soignante et infirmière à l’accueil de jour comme de nuit ; ne pas intégrer l’équipe du SMUR à l’activité des urgences, ils viendront en renfort de l’accueil ; présence de 7 infirmier(e)s de jour comme de nuit ; présence de 5 aides-soignants de jour comme de nuit ; titularisation des collègues en CDD nuit et jour ; favoriser l’embauche et le maintien en poste des médecins urgentistes ; revalorisation de statut des médecins étrangers pour pouvoir maintenir un effectif constant ; reconnaissance de la spécificité d’urgentiste et de la pénibilité de l’exercice par une prime mensuelle de 300 € net par mois (IDE et AS) ; suivi régulier par le médecin du travail (détresse psychologique des agents, mauvaise ergonomie des postes, mauvais locaux, pas de salle de repos).

2. Gestion des lits d’aval :
Eviter la fermeture des lits qui provoque un engorgement des urgences et un débordement de l’UHCD dans les urgences créant une inadéquation entre l’activité de soins et le personnel médical et paramédical nécessaire à la bonne prise en charge des patients ; accélérer le transfert des patients dans les services d’hospitalisation.

3. Agressions /Incivilités :
Des locaux adaptés et réellement sécurisés (fermeture automatique des portes du SAS accès pompiers, réparation et mise en place d’une porte sécurisée permettant de filtrer le passage devant laquelle doit être posté un agent de sécurité 24h/24h et 7j/7j) ; un service de sécurité efficace pour protéger le personnel et les usagers des agressions et incivilités ; maintien des accompagnants hors du service pour éviter le non-respect de la confidentialité et faciliter la circulation dans les urgences.

4. Circuit du patient :
Afin de réguler le passage dans nos locaux nous demandons : des panneaux d’indication de l’accès principal de l’hôpital visible dès le parking visiteurs ; un fléchage au sol pour balisage des circuits pédiatriques, gynéco, mater, radio, UCA, Réa… Les patients allant vers ces services ne doivent pas transiter par les urgences pour éviter de désorganiser encore plus l’accueil des urgences adultes.

Suite à des agressions quotidiennes dues aux délais d’attente trop importants des prises en charge des patients relevant de la psychiatrie, nous demandons la présence 24/24h aux urgences d’une équipe de psychiatrie.

Ce préavis de grève couvre la période du jeudi 2 mai de 00h00 à 24h00 et pourra être reconductible en fonction des circonstances locales. Nous appelons le personnel à se réunir sur le parvis du centre hospitalier. Les syndicats FO, CGT, et Acteurs Santé CFE-CGC sont à votre disposition pour entamer une négociation portant sur les sujets locaux.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Tour de France : la dernière étape partira de Mantes-la-Jolie

Mardi 15 octobre, au palais des congrès à Paris, le parcours de l’édition 2020 du Tour de France a été dévoilé. Parmi les villes hôtes Mantes-la-Jolie accueillera le départ de la dernière étape.