Mantes-la-Jolie : de la prison ferme pour les émeutiers du Val Fourré

Des participants aux récentes émeutes au Val Fourré ont été condamnés à plusieurs mois de prison ferme.

Les faits remontent au 24 octobre dernier. A 22 h 30, la Bac se rend au Val Fourré, suite au signalement d’un incendie de voiture. Une fois sur place, ils sont pris à parti par une quarantaine de personnes qui leur lancent des projectiles. Le commissariat de Mantes-la-Jolie est informé de ce guet-apens.

Le nombre d’assaillants augmente rapidement, passant à une centaine d’individus qui encerclent les forces de l’ordre. Les policiers présents sur place parviennent néanmoins à rentrer dans leurs véhicules. Les affrontements se sont terminés vers 23 h 50, après avoir commencé à 22 h 30.

Suite à cette soirée de violences, une vidéo est mise en ligne sur les réseaux sociaux où un jeune homme, surnommé Vandam du kartier, incite à tuer des policiers. Le 12 novembre, la police procède à l’interpellation de quatre personnes impliquées dans les affrontements du 24 octobre, Vandam du kartier. Un autre individu se présente au poste de police de Viroflay le lendemain.

Le mercredi 11 décembre, le tribunal correctionnel de Versailles a condamné trois assaillants, à 36 mois de prison, dont six avec sursis pour deux d’entre eux. Le dénommé Vandam du kartier a quant a lui été condamné à deux ans de prison, dont six mois avec sursis. Les quatre condamnés ont été incarcérés à la maison d’arrêt de Bois D’Arcy. Le cinquième accusé, mineur, a été mis en examen par le juge des enfants et remis à ses parents.

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Coronavirus: La Poste adapte l’accueil des clients dans les bureaux

Dans le cadre de l'épidémie de coronavirus, les bureaux de La Poste des Yvelines adaptent leurs horaires. Certains ferment même leurs portes.