Île-de-France : les agriculteurs annoncent le blocage de raffineries et dépôts de carburant

Ils sont vent debout contre l’application des accords de libre-échange Ceta (entre Europe et Canada, Ndlr) et Mercosur (entre Europe et certains pays d’Amérique latine, Ndlr). A partir du dimanche 10 juin au soir, les syndicats d’agriculteurs FDSEA et Jeunes agriculteurs (JA) bloqueront 14 raffineries et dépôts de carburant en France, annoncent-ils ce mercredi dans un communiqué de presse.

Ces blocages ont été décidés « face aux incohérences du gouvernement, qui d’un côté fait voter une loi pour une alimentation durable, et de l’autre signe des accords de libre-échange ». Ils toucheront l’Île-de-France comme les Yvelines « pour une durée indéterminée » :

La région parisienne ne sera pas épargnée. Paris sans carburant sera le symbole de la vision « macroniste » d’une agriculture sans paysan. En visant les raffineries, c’est le gouvernement que nous visons : lieux stratégiques pour l’Etat, elles symbolisent les distorsions de concurrence dont nous sommes victimes.

Il est nécessaire de mettre fin aux importations qui ne respectent pas nos standards de production et conduisent à des distorsions de concurrence intolérables pour les agriculteurs français. Vouloir une agriculture française durable sans revenu pour ses paysans est totalement incohérent. Sans le soutien de ses concitoyens, l’agriculture française va disparaître…

SOURCE : COMMUNIQUE DE PRESSE – FDSEA IDF – JA IDFCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Mantes-la-Ville : le maire FN provoquera-t-il des bagarres entre musulmans lors de l’Aïd ?

Certains fidèles et responsables des deux associations cultuelles musulmanes de Mantes-la-Ville craignent que la fête …