Achères : un mur de terre de 177 m de long protège la station d’épuration du Siaap

La plus grande station d’épuration d’Europe, 800 ha à cheval sur Achères et Saint-Germain-en-Laye, a été additionnée d’un mur de terre de 177 m de long (photo) destiné à lui éviter l’inondation ces derniers jours. L’usine Seine aval du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap) fonctionne en effet actuellement à plein régime afin de traiter les eaux usées de Paris :

Afin de faire face à cet épisode de grande ampleur et de protéger ses installations, le Siaap a entamé la construction d’un merlon de terre de 177 mètres de long pour protéger les infrastructures de prétraitement de l’usine Seine aval.

 

Le Siaap a cependant dû fermer l’usine Seine centre totalement,et partiellement l’usine Seine grésillons, située à Triel-sur-Seine, face à l’incinérateur Azalys, « pour des raisons de sécurité liées à la cote de la Seine ». Pas moins de 3,3 millions de mètres cube d’eaux usées ont été traitées dans les quatre usines encore opérationnelles le dimanche 28 janvier.

C’est une augmentation de près d’un million de mètres cube par rapport à la normale, et s’est traduit à l’usine Seine aval par une production ce jour-là de 13 000 mètres cube de boues d’épuration, contre 8 000 mètres cube par jour en moyenne. Le débit de la Seine, au plus fort de la crue, s’établissait à 1 672 mètres cube par seconde contre 400 mètres cube par seconde habituellement.

SOURCE : SIAAPCREDIT PHOTO : SIAAP

Regardez aussi

Houilles : course-poursuite après un vol de collier

Il est environ 19 h 30, vendredi 6 juillet, lorsqu’une femme âgée de 54 ans …