Yvelines : télétravail, le réseau Stop & Work se développe dans le département

Plusieurs communes des Yvelines accueillent aujourd’hui des centres du réseau Stop & Work, offrant des solutions de télétravail.

Le concept Stop & Work est né de l’association entre Regus, Orange et la Caisse des dépôts. Il existe actuellement plusieurs centres déjà ouverts, et notamment à Saint-Quentin-en-Yvelines, Maisons-Laffitte, et à Versailles, ce dernier centre ayant ouvert ses portes le 30 décembre dernier dans le nouvel ensemble immobilier de la gare de Versailles Chantiers.

Ces différents centres offrent une solution pour les salariés devant faire du télétravail, mais souhaitant le faire en dehors de chez eux, avec des services qu’ils ne trouvent pas forcément à domicile. Les espaces Stop & Work permettent en effet de bénéficier de salles de réunion, d’un accès internet en très haut débit, ou bien encore de salles de visioconférences.

Ces centres sont ouverts aussi bien pour une utilisation ponctuelle qu’en abonnement annuel. L’Ile-de-France est le lieu d’implantation principal de Stop & Work,, qui s’adresse à tous types de travailleurs, qu’ils soient salariés ou indépendants.

SOURCE : TWITTER / VERSAILLES GRAND PARCCREDIT PHOTO : ILLUSTRATION / TR 78

Regardez aussi

Mantes-la-Jolie : un repreneur pour Dunlopillo, 90 emplois sur 180 conservés

Placée en liquidation judiciaire en décembre, l'entreprise de fabrication de matelas Dunlopillo, possédant des sites à Mantes-la-Jolie et Limay, a trouvé un repreneur : Finadorm.