Yvelines : Pierre Bédier fait condamner en diffamation le blog satirique

Ce n’est probablement pas la fin de leur guerre, mais une bataille vient d’être gagnée devant les tribunaux par le président du conseil départemental Pierre Bédier. Il avait porté plainte contre X pour diffamation, contre les propos alors anonymes du blog « Les aventures de Tonton Pierre », qui l’éreintait sans cesse depuis sa naissance fin 2015. Son auteur, Nicolas Kern, mis en examen début 2017, a annoncé qu’il ne ferait pas appel.

L’ex-maire de Mantes-la-Jolie (photo) a envoyé, ce lundi, un communiqué pour se féliciter de cette victoire :

« Justice a été rendue. Je n’en doutais pas, mais j’en suis très satisfait ! » Pierre Bédier se réjouit que le TGI de Paris ait condamné pour diffamation publique Nicolas Kern, auteur (sous le pseudonyme de Ferdinand Bardamu) d’un blog dénigrant systématiquement sa politique et sa personne, de façon virulente, sans preuves et sans talent.

Le 22 février dernier, la 17e chambre correctionnelle du TGI de Paris a jugé que les accusations sans fondement de Nicolas Kern « portaient atteinte à l’honneur et à la considération » du Président du Département. Elle a donc condamné leur auteur à une amende de 1 500 euros, assortie du sursis simple, ainsi qu’au versement de 1 000 euros à Pierre Bédier, à titre de dommages et intérêts.

Le tribunal a constaté que Nicolas Kern n’avait conduit aucune enquête, ni rassemblé aucun élément à l’appui de ses propos litigieux : les pièces qu’il a versées au dossier pour tenter de se justifier étaient soit postérieures à la publication de ces propos, soit très anciennes, soit imprécises et sans indication de date.

« Quel désaveu pour cet ex-journaliste ! réagit Pierre Bédier : dans cette affaire, Nicolas Kern a piétiné la déontologie de son ancienne profession. Il s’est dissimulé derrière un nom d’emprunt pour colporter des ragots destinés à me salir. On a le droit de critiquer les hommes politiques, mais user de l’anonymat pour attaquer un élu est un procédé lâche et dangereux pour la démocratie. C’est pourquoi j’avais décidé de saisir la justice.

Je constate, hélas, que ce journaliste “au petit pied” semble être le seul à ne pas être informé de sa propre condamnation puisqu’il persiste à fanfaronner en ironisant sur les termes de sa condamnation… On a les satisfactions que l’on peut ! Sinon, j’espère que ce jugement fera jurisprudence à l’attention de tous les vengeurs masqués qui confondent information et dénigrement. »

Le président du conseil départemental des Yvelines avait porté plainte contre X, en décembre 2015, pour diffamation publique envers un citoyen chargé d’un mandat public. Nicolas Kern avait été mis en examen en janvier 2017.

 

Le condamné, lui, s’est contenté de retirer les quatre termes incriminés par les juges de son blog qui reste donc toujours en ligne, et d’indiquer les précisions suivantes sur sa page Facebook :

Pierre Bédier, président du conseil départemental des Yvelines, poursuivait […] le site « Les aventures de Tonton Pierre, saison 1 » pour diffamation. Pour l’anecdote, 30 000 euros de dommages et intérêts étaient réclamés au nom propre de Pierre Bédier, son avocat ayant indiqué oralement que la somme serait reversée à une association mais cet engagement par écrit n’a jamais rejoint le dossier du tribunal…

Après en avoir délibéré, les magistrats du premier ressort de la 17ème chambre du TGI de Paris ont statué le 22 février dernier : l’administrateur du site a été condamné à 1 500 euros avec sursis pour diffamation (quatre mots et trois expressions sur 117 images, 735 paragraphes, 17 559 mots…) et 1 000 euros à Monsieur Pierre Bédier au titre des dommages et intérêts. Pierre Bédier a été débouté de l’ensemble de ses autres demandes, toutes plus baroques les unes que les autres.

Nous ne commenterons pas une décision de justice et nous ne ferons pas appel auprès des magistrats du second degré. Notre objectif n’est pas d’entamer un bras de fer judiciaire, mais de révéler la face cachée et les conséquences d’un responsable politique omnipotent depuis des décennies sur un territoire.

Notre histoire avec Tonton Pierre ne s’arrête pas puisque la saison 2 des Aventures de Tonton Pierre a déjà commencé… depuis des mois… et s’est achevée depuis plus de trois mois (sans lien hypertexte). Ce que nous retenons de ce jugement c’est que la justice estime à 1 000 euros l’honneur et la considération de Pierre Bédier…

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – CONSEIL DEPARTEMENTAL DES YVELINES / FACEBOOK – FERDINAND BARDAMUCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : poubelles, scooter et voitures incendiés

Week-end quelque peu animé dans certaines villes yvelinoises. Entre la soirée du vendredi 15 juin …