Yvelines : Paul Martinez, président de l’UDI 78 annonce sa démission


Lors de ces dernières élections européennes, dimanche 26 mai, c’est un véritable revers qu’a subi l’Union des Démocrates Indépendants (UDI) avec seulement 2.49 % des suffrages exprimés. Si les scores de l’UDI au niveau départemental, 3.15% restent supérieurs à ceux de de la moyenne nationale, Paul Martinez, son président a pourtant annoncé sa démission.
Jeudi 30 mai le maire de Buchelay et président de l’UDI Yvelines a annoncé quitter la présidence de son parti à travers un communiqué de presse publié sur le réseau social Facebook :

Le dimanche 26 mai dernier, la liste UDI – Les Européens a totalisé 3, 15% des suffrages dans le département des Yvelines.

Ce score est certes supérieur à la moyenne nationale, soit 2, 49%, mais il est très éloigné de celui obtenu en 2014, lorsque notre formation avait décidé de faire liste commune avec nos cousins du MoDem : 13, 58%.

Je salue l’investissement des adhérents et des sympathisants, tout au long de cette campagne, démarrée dans les Yvelines en septembre dernier, par l’organisation de conférences, réunions thématiques et rencontres diverses, où nous avons eu de cesse de combattre les idées reçues, de reconnaître les faiblesses de l’Europe actuelle et de construire sur ses forces.

Le constat chiffré est clair : nous n’avons pas été suffisamment entendus et nous n’avons pas convaincus notamment les centristes sceptiques et ceux attirés par le « vote utile ».

Notre score ne permettra donc pas à l’UDI de prétendre à la prise en charge, par l’Etat, du remboursement de nos frais de campagne puisque nous sommes en dessous du seuil des 3% des suffrages exprimés. Cela annonce des lendemains financiers difficiles car cela vient s’ajouter à la perte de la moitié de nos représentants à l’Assemblée nationale, aux législatives de 2017.

Par ce choix d’une campagne européenne qui s’annonçait périlleuse et qui le fut, notre direction nationale, bien que faisant preuve d’un certain courage, a aussi pêché par inconséquence. Nous voilà désormais certes indépendants, mais bien seuls pour porter un projet humaniste, libéral, écologique et européen.

Nos anciens et désormais très lointains alliés, Les Républicains, viennent aussi de subir un terrible revers et sont désormais, dans les Yvelines, la 4ème force politique derrière LREM/MoDem, EELV et le RN. Leur composante modérée a déserté leur rang. Le centre est à l’évidence désormais ailleurs.

Pour ces raisons et d’autres plus personnelles, et après plus de 10 ans d’engagement au sein de la famille centriste, en tant que citoyen et élu local, je renonce donc à présider aux destinées de la fédération UDI des Yvelines et souhaite sincèrement une bonne continuation à tous mes camarades.

Je demeure citoyen et élu, et c’est à ce titre que j’agirai dorénavant, sans doute plus librement.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : accusé d’harcèlement, le directeur académique démissionne

Selon 78actu.fr, Serge Clément, le directeur académique des Yvelines, a démissionné de son poste. Il …