Yvelines : le sentiment d’insécurité dans les transports publics concerne d’abord les femmes

Dans les transports en commun, une part importante des femmes yvelinoises ont peur. L’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) d’ Île-de-France a récemment compilé les résultats de la neuvième enquête « Victimation et insécurité en Île-de-France », réalisée en 2017 auprès d’environ 10 500 Franciliens. Elle vient de diffuser, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, une synthèse sur les inégalités entre hommes et femmes face au sentiment d’insécurité.

Dans les Yvelines, en 2017, 57 % des femmes se disaient ainsi touchées par ce sentiment, contre 38 % des hommes. En ce qui concerne les lieux d’agression, les femmes sont plus souvent concernées que les hommes dans les transports publics et dans les commerces, tandis que les hommes sont nettement plus agressés dans les lieux publics que les femmes. Dans leur quartier, seuls 5 % des hommes ont peur d’être seuls dehors en soirée, contre 24 % des femmes.

Si les femmes sont un peu plus agressées dans les transports en commun que les hommes (17 % contre 12 %, Ndlr), leur sentiment d’insécurité y est très fort. Elles sont ainsi entre 31 % et 39 % à avoir peur dans les transports par train, métro ou RER (contre 17 % à 18 % des hommes, Ndlr), 14 % à avoir peur en tramway, et 15 % en bus, contre respectivement 6 % et 11 % des hommes.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – IAU ÎLE-DE-FRANCECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Poissy : le tracé urbain du Tram 13 express validé par l’enquête publique

Si les conclusions de l’enquête publique complémentaire, rendues publiques sur le site internet de la …