Yvelines : 15 techniciens d’Enedis (ex-ERDF) étaient aux Antilles pour aider après Irma

Ces techniciens franciliens d’Enedis (ex-ERDF) ont passé plusieurs semaines aux Antilles pour certains, afin d’assister au rétablissement de l’alimentation électrique dans les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy, durement touchées par l’ouragan Irma début septembre. Ce lundi, leur entreprise organise une cérémonie de remerciement à leur égard à Puteaux (Hauts-de-Seine) :

Cinq semaines après le passage de l’ouragan Irma, la réalimentation est désormais achevée sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Les équipes d’Enedis restent toutefois en appui de SEI (Systèmes électriques insulaires) afin d’engager une indispensable phase de sécurisation et de consolidation des réparations provisoires.

Le 8 septembre 2017, l’ouragan Irma frappait les îles des Antilles. Dès le 9 septembre, Enedis se mobilisait pour réparer les dégâts d’ampleur dramatique sur les îles de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et la Guadeloupe.

Dans le cadre de la FIRE (Force d’Intervention Rapide d’Enedis), l’ensemble des directions régionales d’Enedis se sont mobilisées. Plus de 16 cohortes d’hommes et de femmes sont parties en renfort, soit plus de 250 salariés toutes compétences confondues : techniciens, préventeurs, logisticiens, magasiniers, chargés d’affaires, chargés de consignation, chargés d’exploitation, préparateurs, etc. Leur mission : apporter leur expertise, raccorder les groupes électrogènes et rétablir l’électricité au plus vite.

Sur l’Ouest francilien, 25 salariés sont intervenus à plusieurs reprises depuis le passage de l’ouragan, répartis en différentes cohortes, en fonction des besoins de compétences sur place : 15 salariés des Yvelines (Carrières-sous-Poissy, Magnanville, Maurepas et Montigny-le-Bretonneux), 4 salariés du Val d’Oise (Montmagny), 4 salariés des Hauts-de-Seine (Nanterre), 2 salariés du Val-de-Marne (Arcueil).

Malgré les conditions particulièrement difficiles d’intervention, et le passage quelques jours après des cyclones José et Maria, les équipes d’Enedis, venues prêter main forte aux équipes de SEI, ont effectué, dès le 10 septembre, une réalimentation d’urgence des sites vitaux et prioritaires des deux îles (hôpitaux, usines de dessalement, aéroports, etc.).

Conformément aux engagements pris devant le président de la République, la phase de réalimentation permettant de redonner accès à l’électricité à l’ensemble des habitants de Saint-Martin et Saint-Barthélémy est désormais terminée. La mobilisation se poursuit et d’autres salariés d’Enedis sont actuellement aux Antilles pour réaliser la sécurisation et la consolidation des réparations provisoires.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – ENEDISCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : grève des transports, les prévisions de la SNCF pour le 6 décembre

Le trafic sera de nouveau perturbé le vendredi 6 décembre sur l’ensemble des réseaux SNCF. …