Villepreux : un scout sexuellement agressé lors d’un pèlerinage catholique

Dimanche 9 juin, lors d’un pèlerinage catholique, un évènement est venu ternir la marche religieuse reliant Chartres à Paris. Un jeune scout de 16 ans a été sexuellement agressé, près de la ferme du Trou Moreau à Villepreux.

Alors que l’évènement devait rassembler les fidèles catholiques sous le signe de la foi, un homme d’une soixantaine d’années a largement entaché les célébrations, attouchant sexuellement un scout. C’est vers 15 h 30, aux alentours de la ferme du Trou Moreau, dans la commune de Villepreux, que les faits se sont produits. Le jeune scout de 16 ans, originaire de Sainte-Euphémie dans l’Ain, faisait partie de l’équipe s’occupant de l’organisation de la marche.

Il assurait le jalonnement du rassemblement de marcheurs autour de la ferme, quand un homme d’environ 60 ans s’est approché de lui. Le prédateur l’aurait d’abord embrassé sur la bouche, avant de lui faire des avances, pour enfin lui toucher le sexe par-dessus ses vêtements. Le garçon a finalement pu repousser son agresseur, pris de panique, il s’est enfui dans la forêt.

Plus tard, le scout a raconté l’incident à ses responsables, qui l’on directement emmené porter plainte vers 21 h au commissariat de Fontenay-le-Fleury. « Le short qu’il portait au moment de l’agression a été placé sous scellé pour mener une recherche ADN et une enquête sur l’environnement va être entreprise. Mais compte tenu du nombre de participants, la tâche risque d’être ardue », a déclaré au Parisien une source proche de l’enquête.

ERRATUM. Mise à jour le 13 juin 2019. Contrairement à ce qui était annoncé dans la première version de cet article, ce n’est la 37e édition du pèlerinage de Chartres (Pèlerinage de Chrétienté), qui rassemble 13 000 pèlerins, qui a été le théâtre de cette agression sexuelle présumée, mais il s’agissait bien de la marche religieuse reliant Chartres à Paris (qui relève de la Fraternité Saint Pie X).

La rédaction de Temps réel 78 présente ses excuses à Notre-Dame de Chrétienté pour cette erreur, ainsi qu’à ses fidèles lecteurs.

SOURCE : TR 78 CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Chambourcy : l’homme suicidaire a été pris en charge à l’hôpital

L’homme de 65 ans suicidaire qui s’était retranché à son domicile situé chemin du jardin …