Montigny-le-Bretonneux : un policier passé à tabac après un accrochage avec un automobiliste

Un policier a été roué de coups à la suite d’un accrochage l’ayant opposé à un autre automobiliste. Il souffre d’une fracture du plancher orbital.

Tout est parti d’un banal accrochage entre automobilistes. Les faits remontent au dimanche 9 juin. En fin d’après-midi, sur la N 10, à hauteur de Montigny-le-Bretonneux, un véhicule double par la droite une autre voiture avant de se rabattre sur la gauche lui faisant ainsi une queue de poisson. Choqué, le conducteur fait alors des appels de phare pour lui signifier que sa manœuvre est dangereuse. Ce dernier est un gardien de la paix accompagné de sa compagne, également policière.

Mais les choses s’enveniment. L’auteur de la queue de poisson stoppe son véhicule et se dirige vers la voiture du policier. Celui-ci sort également à la rencontre de l’individu, muni de sa matraque télescopique et de sa plaque de policier. Qu’à cela ne tienne ! Une violente bagarre éclate entre les deux hommes. Le policier est  frappé au visage par l’individu, âgé de 34 ans et domicilié à Trappes, qui se saisit de la matraque pour la retourner contre le fonctionnaire de police.

Deux occupants d’un autre véhicule en profitent pour se mêler aux échauffourées. Le policier, en détresse au sol, est roué de coups. Le principal responsable de l’altercation prend alors la fuite au volant de son Rover. Le gardien de la paix, blessé au visage et au pouce, est conduit au centre hospitalier André-Mignot, à Versailles, avant d’être transféré à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, son plancher orbital étant fracturé.

Coup de théâtre dans cette affaire puisque peu de temps après l’auteur des coups de matraque s’est présenté spontanément au commissariat. Il a été placé en garde à vue. Celle-ci a été levée à l’issue de son audition.

SOURCE : TR78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Trappes : il prend la fuite après avoir percuté un piéton

Jeudi 12 septembre au soir, un piéton a été violemment renversé par une voiture. La …