Trappes : peines de prison et forte amende pour les incendiaires d’une locomotive

Les deux hommes arrêtés pour avoir incendié une locomotive à la gare de triage de Trappes ont été condamnés à de lourdes peines ce mercredi 21 août par le tribunal correctionnel de Versailles, comme le révèle Le Parisien.

Les faits remontent au 10 novembre 2018. Le poste de pilotage d’un train de marchandises est en flammes, et des fumigènes ont été volés. Le montant des dégâts est estimé à plus d’un million d’euros.

Pendant l’enquête, les policiers découvrent une veste laissée sur place. L’ADN retrouvé dessus va permettre l’identification d’une personne, un homme habitant Saint-Rémy-les-Chevreuse, et âgé de 20 ans au moment des faits. Les investigations permettront d’établir avec certitude sa participation à l’incendie. Interpellé et placé en garde à vue, le premier incendiaire donne le nom de son complice, un homme de 33 ans domicilié à Trappes.

Alors qu’une comparution immédiate était prévue, le jugement a dû être reporté à la demande de la défense. Le verdict est donc tombé ce mercredi. Les deux hommes ont donc été condamnés à deux ans (dont six avec sursis) et trente mois (dont neuf avec sursis) de prison. En plus de la prison, le tribunal les a astreints au paiement d’une amende de 174 000 euros pour indemniser les entreprises propriétaires et locataires de la locomotive incendiée.

SOURCE : LE PARISIEN / TR 78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Les Clayes-sous-Bois : une mineure tente de se suicider en sautant d’un pont

La police est intervenue mardi 8 octobre, à 16 h 45, près du chemin des …