Trappes : 70 chauffeurs contrôlés, sept infractions au droit du travail relevées

Pas moins de 10 % des salariés contrôlés étaient placés en situation d’infraction par rapport au droit du travail par leur employeur. Ce mercredi matin, à partir de 7 h, un impressionnant déploiement de forces de l’ordre était visible sur la RN10 à Trappes. Pendant plusieurs heures, les fonctionnaires contrôlent les livreurs de marchandises de petite taille, VTC et ambulanciers privés, afin de s’assurer de leur respect des règles relatives à la législation sur le travail.

Cette opération était menée dans le cadre du Comité opérationnel départemental anti-fraudes et de la « lutte contre l’économie souterraine en lien avec la radicalisation », précise la police nationale. Elle a réuni de nombreux services de l’Etat, police nationale et police aux frontières en tête, accompagnées de l’Urssaf, de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi (Direccte).

Ce matin-là, les représentants de l’Etat contrôlent plus de 70 salariés employés par une quarantaine d’entreprises des secteurs visés par ces vérifications, sept procédures ont été engagées pour non-respect du droit du travail. Trois chauffeurs étrangers n’avaient pas leur autorisation de séjour, ils ont « fait l’objet d’un traitement spécifique » selon une source policière. Les forces de l’ordre ont également relevé une dizaine d’infractions pour des manquements au niveau des véhicules.

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Houilles : course-poursuite après un vol de collier

Il est environ 19 h 30, vendredi 6 juillet, lorsqu’une femme âgée de 54 ans …