Mantes-la-Jolie : les habitants se mobilisent pour la patronne du manège de centre-ville

Au soir du samedi 4 novembre, le Manège enchanté, qui réjouissait les petits mantais depuis une vingtaine d’années, a été mis K.O. par un automobiliste ivre. Mais, à l’approche des fêtes de fin d’année, sa propriétaire craint des difficultés financières, relate la dernière édition de La Gazette en Yvelines :

Un accident qui tombe très mal pour Caroline Buteux, qui a repris le manège il y a quatre ans. « On avait réservé le week-end du 25 novembre pour la foire aux oignons, maintenant je n’ai plus de revenus, soupire-t-elle, désemparée. Et pendant la période des fêtes, c’est là où l’activité est la plus importante. Pour les enfants, c’était un repère. »

Durant tout le week-end, les témoignages de soutien envers la propriétaire se sont multipliés, certains proposant même d’ouvrir une cagnotte. « J’espère que cela va m’ouvrir des portes », confie Caroline Buteux, touchée. Samedi matin, les passants contemplaient le manège, étonnés et attristés.

La propriétaire du manège a porté plainte et contacté son assurance pour « vite rebondir. Même si je sais que ça va prendre du temps à se régler ». Si le montant des dégâts n’était pas encore estimé, elle s’attend à une somme « de plusieurs dizaines de milliers d’euros ».

 
Mais de jeunes habitants du centre-ville de Mantes-la-Jolie, voyant le manège détruit depuis les fenêtres de leur colocation, ont été touchés et ont décidé de lancer une souscription en ligne pour aider la patronne du manège. A l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 1 000 euros ont déjà été donnés par plusieurs dizaines d’internautes :

Nous sommes une colocation voisine du Manège enchanté à Mantes-la-Jolie. Comme vous le savez sans doute, le manège de notre enfance a été frappé par un terrible accident ce week-end. Il est aujourd’hui inutilisable et doit subir de gros travaux. Mais surtout de longues procédures sont en cours et cet accident laisse la propriétaire du manège sans rien.

Son activité est aujourd’hui arrêtée et la survie du manège est menacée… Parce que ce manège fait partie de notre patrimoine et qu’il doit perdurer, nous vous proposons de venir à la propriétaire pour qu’elle puisse continuer à vivre le temps de ce dur cauchemar qui ont l’espere va vite se stopper !

L’indemnisation va être compliquée et longue … cette cagnotte ne vise pas à reconstruire le manège (c’est le rôle de l’assurance) mais à l’aider à vivre durant l’inactivité. Mantes-la-Jolie est une ville solidaire, montrons-le !

SOURCE : LA GAZETTE EN YVELINES / LEETCHICREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Limay : le déchirant appel au secours de la fille des boulangers sinistrés de la Source

« On ne sait pas quoi faire, je crois que j’ai épuisé toutes mes ressources. …