Elancourt : le dealer revendait aussi des certificats médicaux


Les forces de l’ordre du commissariat d’Elancourt ont eu à faire face à un dealer au business assez original. En plus de sa vente de cannabis, ce dernier revendait… des certificats médicaux vierges volés.

C’est dans le quartier des Petits Près, que cette histoire presque digne d’un film policier s’est déroulée. Le 15 mai dernier, la brigade anti stupéfiants du commissariat d’Elancourt a commencé à se pencher sur le trafic de cannabis dans le quartier. Pendant près de 15 jours, les policiers ont enquêté et surveillé le quartier, ils ont alors pu identifier un dealer de 22 ans.

Les policiers ont interrogé de nombreux clients, qui ont assuré se fournir chez le jeune homme en cannabis depuis le début de l’année. Mardi 28 mai, le présumé dealer a été interpellé en flagrant délit, alors qu’il s’apprêtait à vendre son cannabis. Les forces de l’ordre ont ensuite perquisitionné l’appartement du suspect et y ont découvert, en plus du cannabis, une centaine de certificats médicaux vierges et tamponnés.

Puis c’est le téléphone du jeune homme, que les policiers ont fouillé, ce qui a permis de confirmer que le suspect trafiquait aussi des attestations médicales et des arrêts maladies. Interrogé le suspect a reconnu les faits, il a même expliqué aux policiers se faire depuis près de cinq mois, 300 euros par jour en revendant son cannabis à près de 15 clients par jour.

Bizarrement, le jeune homme est resté beaucoup plus vague sur l’origine et la vente de ses certificats médicaux. Une enquête a par ailleurs été ouverte pour tenter d’établir à combien se chiffre le préjudice que le jeune homme a occasionné à la Caisse d’assurance maladie. Le suspect a été jugé en comparution immédiate le 31 mai pour trafic de stupéfiants et condamné à 10 mois de prison ferme. L’enquête sur le trafic de certificats médicaux est toujours ouverte.

SOURCE : TR 78 CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Les Clayes-sous-Bois : une mineure tente de se suicider en sautant d’un pont

La police est intervenue mardi 8 octobre, à 16 h 45, près du chemin des …