Coronavirus : pendant le confinement, plusieurs salles de sport adaptent leurs cours

Fermées depuis plusieurs jours en raison du confinement décrété par Emmanuel Macron pour lutter contre la propagation du coronavirus, les salles de sport yvelinoises ont, pour certaines d’entre elles, décidé de proposer des cours en ligne.

C’est le cas par exemple à Thiverval-Grignon, près de Plaisir. Le Liberty country club, fermé depuis le 14 mars, a suspendu tout les abonnements et prélèvements tout en publiant des vidéos d’exercices, cours et conseils de coachs sur sa chaîne Youtube.

Trois vidéos, d’un peu plus de dix minutes pour les deux premières et environ une demi-heure pour la troisième, ont ainsi été mises en ligne le 17 mars. Elles sont chacune animées par un coach, qui propose exercices de renforcement musculaire, stretching et LIA (Low impact aerobic, mêlant aerobic et fitness, Ndlr). Une quatrième vidéo, de près de 12 minutes, a été postée le 18 mars. Intitulée Votre séance de sport à la maison, elle présente des exercices permettant de « booster vos endorphines et tous les bénéfices qui sont liés à l’activité physique », indique le coach animant cette vidéo.

A Montigny-le-Bretonneux, la gérante du studio C-Lines, proposant des cours de yoga, power plate et pilates, a décliné ses séances dans des vidéos gratuites sur youtube pour une durée de 30 à 35 minutes et skype de 45 minutes à une heure, précise-t-elle à 78actu.

A Guyancourt, le Machine fitness club propose lui des pdf gratuits détaillant un programme d’entraînement à réaliser à la maison. « Nous avons travaillé d’arrache-pied pour vous offrir un programme d’entraînement à reproduire à la maison ainsi qu’un ebook d’une cinquantaine de pages pour vous apprendre les bases de la nutrition et savoir gérer votre plan alimentaire durant cette phase de confinement, fait savoir le club sur sa page Facebook. Pour les abonnements Premium, nous avons mis à jour les programmes pré-disponibles dans votre application pour continuer vos séances de sport. »

De son côté, L’Orange bleue, à Versailles, a mis en place une plateforme digitale permettant de « rester en pleine forme », avec au programme renfo, cardio, programmes musculaires ou encore cours Wellness. Le tout est accessible grâce à des identifiants envoyés par courriel aux abonnés.

Enfin, Basic fit, qui dispose notamment de salles à Montigny-le-Bretonneux, Coignières ou encore La Celle Saint-Cloud, assure sur son compte Facebook envisager « une indemnisation appropriée » et reviendra vers ses membres à ce sujet « dans le courant de la première semaine d’avril au plus tard ». En attendant, le groupe invite ses abonnés à utiliser l’application proposant des plans d’entraînements et des entraînements audio, et a mis en ligne une page foire aux questions.

SOURCE : Page Facebook des clubs CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Coronavirus : les policiers municipaux et gardes champêtres peuvent désormais mettre des amendes

Les policiers nationaux ne sont plus les seuls à pouvoir mettre des amendes pour non …