Chanteloup-les-Vignes : vive émotion après les violences et l’incendie de ce week-end

La commune de Chanteloup-les-ignes a été touchée par de nombreux actes de violences, dans la nuit du 2 au 3 novembre.

Ces violences ont débuté dans la soirée du samedi 2 novembre, comme le rapporte le journal Le Parisien. Les policiers et pompiers auraient été visés par plusieurs affrontements avec des groupes de jeunes, qui les auraient callaissés et visés avec des tires de mortier. Cette soirée a également été marquée par l’incendie du chapiteau de L’Arche, qui abritait la Compagnie des contraires, dont la mission était d’apprendre l’art du cirque aux jeunes de la ville, comme l’explique L’Obs.

Ces violences ont entraîné de fortes réactions de la classe politique, à commencer par la maire de Chanteloup-les-Vignes, Catherine Arenou (LR).

Une indignation qui a été relayée au niveau des représentants du département, mais aussi de la région et du gouvernement.

France Télévisions ajoute que la directrice de la Compagnie des contraires, Neusa Thomasi, a d’ores et déjà lancé un appel aux dons pour reconstruire l’école de cirque, qui avait été inaugurée il y a environ un an. Pour le moment, deux personnes ont été interpellées concernant l’incendie.

SOURCE : TR 78CREDIT PHOTO : TWITTER / CATHERINE ARENOU

Regardez aussi

Saint-Germain-en-Laye : interpellés après une course-poursuite

Deux hommes à bord d'une voiture se sont refusé à un contrôle routier sur la commune de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis).