Carrières-sous-Poissy : l’opposition municipale déjà en campagne pour 2020

A un an des élections municipales, les élus du groupe d’opposition Agir en commun pour Carrières sont déjà en ordre de marche. A travers un questionnaire disponible en ligne, le collectif, avec à sa tête l’ancien maire de la commune Eddie Ait (GE), lance une large consultation de la population :

Dans une démarche participative et à l’approche des futures échéances municipales, l’opposition municipale de Carrières-sous-Poissy, regroupée au sein du collectif citoyen Agir pour Carrières souhaite que la parole soit redonnée aux Carriérois.

Au travers d’un questionnaire (sous forme de QCM ou de réponses courtes), nous lançons une vaste consultation des habitants. Nous inversons la démarche habituelle. Nous n’arrivons pas avec un projet pré-établi et allons le co-construire.

Notre position reste et restera une attitude tournée vers l’ouverture et le dialogue avec tous. Chacun pourra s’exprimer sur les aspirations et les priorités qu’il souhaite voir mises en œuvre dans la ville de Carrières-sous-Poissy (environnement, vie associative, offre culturelle et sportive, commerces, fiscalité, déplacements urbains…). »

L’objectif du collectif citoyen est de récolter 1000 questionnaires, à partir de 3 modes de distribution : par la voie dématérialisée via le lien #Carrieres2020 ; par distribution en boîtes aux lettres ; à l’occasion de distributions sur les espaces publics de la ville et dans le cadre de démarches de porte à porte

Une synthèse des réponses sera présentée avant la fin de l’été 2019. Sur cette base un projet municipal pourra être élaboré mêlant à la fois les remontées du terrain et les solutions préconisées lors du diagnostic territorial conduit avec « Poissy Demain » en 2018.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : AGIR POUR CARRIERES

Regardez aussi

Carrières-sous-Poissy : Eddie Aït refuse des “alliances de circonstances”

Dans un communiqué de presse publié jeudi 4 juin dans l’après-midi, le candidat à la mairie de Carrières-sous-Poissy Eddie Aït, dénonce des « alliances de circonstances ». Ses déclarations interviennent ainsi peu après l’annonce de la fusion des listes conduites par Khadija Gamraoui et Anthony Effroi.