Carrières-sous-Poissy : Eddie Aït candidat aux prochaines municipales

Eddie Aït, actuel conseiller régional et conseiller municipal d’opposition à Carrières-sous-Poissy, a annoncé ce lundi 2 septembre sa candidature pour les prochaines élections municpales.

L’ancien maire de Carrières-sous-Poissy, qui n’est plus engagé avec aucun parti politique, a annoncé sa décision, dans une lettre adressée aux habitants de la commune des Yvelines. Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020.

Chères Carriéroise, chers Carriérois,

L’élection municipale est un temps fort de l’expression démocratique dans notre pays. Être élu local est un honneur et une grande responsabilité.

Natif de Carrières-sous-Poissy, j’ai décidé de vous présenter ma candidature afin que l’intérêt général soit de nouveau au centre des préoccupations, pour que la justice et l’éthique encadrent enfin l’action municipale. La déchéance démocratique à laquelle nous avons assisté durant le mandat du maire sortant n’est plus tolérable.

Je constituerai une liste sans étiquette partisane car je ne souhaite pas être le maire de Carrières-sous-Poissy mais le maire de toutes les Carriéroises et de tous les Carriérois.

Ma candidature est celle de la proximité et du dialogue. Je m’engage à mettre en place une conférence budgétaire citoyenne et à promouvoir les consultations et les référendums locaux.

J’ai toujours eu à cœur le bien commun pour notre ville. Pour rebâtir une ville apaisée, nous rétablirons ensemble un lien entre les quartiers et mettrons fin aux politiques clientélistes qui divisent et isolent.

Cette exigence de participation s’applique aussi aux projets d’urbanisation. La densité urbaine n’est plus soutenable. Je décrèterai un moratoire sur tous nouveaux projets de logements collectifs.

Le développement durable doit être un critère prioritaire dans le processus de décision. C’est pourquoi, si je suis élu, l’écologie sera déclarée “grande cause municipale”.

Les besoins des Carriéroises et Carriérois doivent être entendus et pris en compte. Il est important de garantir notre sécurité qui s’est dégradée et assurer un avenir à notre jeunesse.

Je veux également vous redonner du pouvoir d’achat en baissant immédiatement les impôts. Carrières-sous-Poissy est devenue une des villes des Yvelines où la fiscalité est la plus élevée : 41% supérieure à la moyenne nationale.

A Carrières-sous-Poissy, les pratiques doivent changer. Le maire a trompé les Carriérois. La ville est abîmée. Nous sommes des centaines de femmes et d’hommes à travailler à la relève.

Soyez assurés de mon entier dévouement et de mon investissement sans faille.

 

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – EDDIE AITCREDIT PHOTO : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – EDDIE AIT

Regardez aussi

Conflans-sainte-Honorine : municipales, Gaël Callonnec à la tête de la liste de l’Assemblée citoyenne

L’Assemblée citoyenne a élu sa tête de liste il y a quelques jours. Cette élection …