Carrières-sur-Seine : feu aux ex-carrières, des heures de recherche sans trouver

Plusieurs heures ont été nécessaires aux pompiers pour passer les 20 ha des anciennes carrières au peigne fin. Samedi peu avant 18 h, des dizaines de pompiers sont mobilisés pour un incendie dans ce dédale souterrain de Carrières-sur-Seine, régulièrement arpentées par les jeunes, qu’ils soient noctambules ou explorateurs de lieux insolite :


 
Jusqu’à 1 h du matin, les soldats du feu vont rechercher d’éventuelles victimes sans trouver personne, après avoir rapidement éteint quelques départs de feu, apparemment des barbecues, dont l’origine reste inconnue. Le maire de Carrières-sur-Seine, interrogé par Le Parisien, prône l’achat des parcelles par la commune afin de pouvoir fermer définitivement l’accès aux ex-carrières :

« L’entrée n’est pas murée donc elle est régulièrement forcée. Il y a encore deux ou trois semaines, on a délogé des personnes qui étaient venues y faire la fête, témoigne le maire, Arnaud de Bourrasse (DVD). Elles y entrent vraiment à leurs risques et péril et peuvent littéralement se prendre le ciel sur la tête car il y a des éboulis à certains endroits avec une hauteur de plafond de quatre à six mètres ! ».

Il y a donc « urgence à acquérir ces parcelles », martèle le maire qui voudrait pouvoir les condamner. « La ville a bien conscience du caractère inapproprié de laisser des carrières ainsi, mais c’est difficile d’acheter un bien à quelqu’un qui ne veut pas vendre », regrette Arnaud de Bourrasse, qui l’assure : « nous allons reprendre contact avec le propriétaire dès ce lundi, il faut que la situation évolue ».

SOURCE : TR 78 / LE PARISIENCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Coronavirus : ils tentent de voler 2 000 euros de provisions dans un supermarché

Mardi 17 mars, dans un supermarché de Mézières-sur-Seine, les huit hommes ont chargé pas moins de six caddies de course avant se précipiter vers la sortie. Deux d'entre eux ont pu être interpellés.