Yvelines : les capteurs “Méduse” pour mieux évaluer la pollution sonore

Afin d’identifier les véhicules bruyants, et notamment les deux roues, le capteur “Méduse” a été utilisé pour la première fois dans la vallée de Chevreuse.

Cet instrument, développé en 2016, permet de trouver la source du bruit avec image à l’appui, grâce à des capteurs optiques permettant une vue à 360 degrés. Les différents niveaux de bruit sont marqués sur l’image grâce à des points, plus ou moins gros, selon le niveau du son émis.

Ce dispositif “Méduse” a été utilisé dans certains quartiers de Paris, ainsi que sur des chantiers de construction du Grand Paris express. Mais c’est seulement à partir de cette année qu’il est utilisé pour contrôler les sons émis par les véhicules. Les premières installations dans la vallée de Chevreuse ont été faites près de la RD91 à Saint-Forget-les-Sablons, sur une portion de route sinueuse et très appréciée des motards et voitures de sport.

SOURCE : BRUITPARIFCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Coronavirus : La CGT yvelinoise écrit au Medef et à la préfecture

L’union départementale des Yvelines de la CGT fait part de ses inquiétudes pour les salariés …