Brueil-en-Vexin : la maison d’assistantes maternelles ravagée par les flammes, le maire appelle aux dons

Dimanche 3 septembre, la toute nouvelle maison des assistantes maternelles de Brueil-en-Vexin a entièrement brûlé dans la soirée, rapporte 78 Actu :

La maison des assistantes maternelles, lieu de garde d’enfants qui fonctionne comme une crèche, n’aura été opérationnelle qu’une journée. L’arbre aux calin’ours est partie en fumée, dimanche soir. Vers 22 heures, un incendie a éclaté dans ce pavillon de 80m2, propriété de la commune, qui accueillait cette structure associative depuis le 1er septembre dernier. Avant cela, l’endroit était occupé par une microcrèche, depuis sept ans.

Les flammes, qui ne se sont pas propagées à l’école voisine, ont entièrement détruit le bâtiment, vide de tout occupant au moment des faits. Un dysfonctionnement de la chaudière, située dans la cuisine, serait à l’origine du sinistre d’après les premières constatations des pompiers spécialisés dans la recherche des causes de l’incendie et du technicien d’identification criminelle de la gendarmerie venus sur place lundi après-midi.

Les trois assistantes maternelles qui travaillaient sur place gardaient neuf enfants. Pour éviter que les familles concernées se retrouvent sans solution de garde, la municipalité a mis à la disposition des nounous le premier étage de la mairie. « Il faut aider cette association à poursuivre son activité, réagit Bruno Caffin, le maire, qui se trouvait sur place dimanche soir. Cette solution est temporaire. Nous allons peut-être mettre en place des préfabriqués ensuite, le temps de la reconstruction. » Ces travaux devraient durer « au moins un an et demi », précise l’élu.

 

Sonné, le maire a décidé d’annuler la fête communale et d’en appeler aux dons pour des équipements de puériculture, lui qui va ouvrir la mairie pour accueillir les enfants, indique Le Parisien :

« Nous sommes aujourd’hui à la recherche d’une solution provisoire pour héberger la crèche et ne pas trop pénaliser les familles », fait savoir dans un courrier l’élu avant de lancer un appel aux dons pour collecter des équipements. Lits bébé, chaises hautes, bavoirs, tables à langer, transats, ordinateur, lave-linge… Toute générosité est la bienvenue pour la municipalité. Une enquête de la gendarmerie de Limay est en cours pour déterminer l’origine de l’incendie.

Pour contacter la municipalité dans le cadre de l’appel aux dons : 01 34 75 37 20.

SOURCE : 78 ACTU / LE PARISIENCREDIT PHOTO : VINCENT MOREAU

Regardez aussi

Le Perray-en-Yvelines : il cultivait du cannabis à domicile depuis huit ans

Un fabriquant de cannabis a été interpellé par la police. Le 8 octobre dernier, dans …