Yvelines : une collecte de pesticides dans le département les 18 et 19 mai

Ils proposent aux particuliers de se débarrasser de leurs produits de jardinage désormais interdits. Les 18 et 19 mai 2019, la société EcoDDS en partenariat avec l’enseigne de jardinerie Poullain, organise une collecte des produits phytosanitaires contenant des molécules de synthèse (notamment le glyphosate, Ndlr).

Pour rappel, ces produits considérés comme nocifs pour la santé et l’environnement ne doivent pas être jetés dans les poubelles classiques, mais demandent un traitement bien spécifique :

Depuis le 1er janvier, la vente, l’usage et la détention de pesticides chimiques de synthèse est interdite aux particuliers suite à l’entrée en vigueur de la loi Labbé.

Comment se débarrasser de ceux que vous conservez dans vos placards ? Les 18 et 19 mai, EcoDDS, société à but non lucratif en charge des déchets chimiques des particuliers, organise, en partenariat avec l’enseigne de jardinerie Poullain, une grande opération de collecte et de sensibilisation au tri des produits phytosanitaires et biocides.

Rapportez vos pesticides, engrais non organiques, désherbants et insecticides dans les magasins Poullain suivants les 18 et 19 mai :
La Queue-lez-Yvelines : avenue des Platanes
Maurepas : avenue Johannes Gutenberg
Magnanville : 4, avenue de l’Europe

Qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de contenu, les déchets chimiques usagés caractéristiques du jardinage peuvent présenter un risque pour la santé et l’environnement, ils nécessitent donc une prise en charge spécifique et sécurisée.

Ils ne doivent pas être jetés dans les poubelles « classiques » ni dans les canalisations mais rapportés en points de collecte ponctuelle ou en déchetterie, si possible dans leur emballage d’origine. La liste des produits concernés et des magasins concernés est disponible sur www.ecodds.com

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSECREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : crise des services de pédiatrie, des chefs de service envoient un message d’alerte

Plusieurs chefs de service de pédiatrie, dont certains situés dans les Yvelines, ont rédigé un …