Yvelines et Hauts-de-Seine proposent d’éduquer les enfants des exilés du Brexit

Leurs deux conseils départementaux ont beau mener une lutte acharnée pour éviter d’être supprimés par l’Etat, ils n’en oublient pas moins de solliciter ce dernier afin d’obtenir l’autorisation de construire des établissements internationaux.

Les Hauts-de-Seine comme les Yvelines comptent en effet bien tirer les bénéfices du Brexit, qui devrait voir à minima quelques milliers de traders et banquiers de la City londonienne venir travailler et vivre à proximité de La Défense.

Alors, Patrick Devedjian et Pierre Bédier, présidents LR respectivement des Hauts-de-Seine et des Yvelines, espèrent que le premier ministre, à qui ils ont écrit, leur donne le feu vert afin de lancer la construction de « trois ou quatre » établissements haut de gamme, ouverts dans trois ans et destinés aux enfants de banquiers internationaux.

Cela permettrait de renforcer l’attractivité du quartier d’affaire altoséquanais post-Brexit, selon eux :

Les deux collectivités disposent d’une expérience significative dans la maîtrise d’ouvrage d’établissements scolaires importants et accueillant des sections internationales. Ils sont donc tout à fait légitimes pour accompagner le plan présenté par le premier ministre en juillet 2017.

Pour rappel, le Département des Hauts-de-Seine a intégralement réhabilité le collège de Sèvres en 2014, offrant ainsi un cadre de très grande qualité aux 1 000 collégiens. En 2017, le Département des Hauts-de-Seine a également ouvert des sections internationales dans cinq collèges de Courbevoie mettant à disposition des outils numériques innovants au service d’une pédagogie éducative, multiculturelle et internationale.

Ces établissements pourraient s’inspirer du modèle du lycée franco-allemand (LFA) de Buc dans les Yvelines et permettraient d’accueillir entre 3 000 et 4 000 élèves dans un cursus allant de l’école primaire à la fin du secondaire.

Afin d’en accélérer la livraison, les Présidents des deux Départements s’engagent à préfinancer la part de l’investissement régional et communal, comme le Département des Yvelines l’a fait pour accélérer la rénovation et l’extension du lycée international de Saint-Germain-en-Laye et du LFA de Buc, actuellement en cours. La livraison de ces deux établissements est prévue en 2019.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – CONSEILS DEPARTEMENTAUX 78/92CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : poubelles, scooter et voitures incendiés

Week-end quelque peu animé dans certaines villes yvelinoises. Entre la soirée du vendredi 15 juin …