Yvelines : Eddie Aït se félicite du report du projet prolongement de l’autoroute A104 par l’Etat

Le conseiller municipal d’opposition de Carrières-sous-Poissy Eddie Aït (SE) a exprimé sa satisfaction suite à la décision du gouvernement de repousser le projet de prolongement de l’autoroute A104.

C’est dans un courrier en date du 14 octobre dernier, que le secrétaire d’Etat auprès du ministère de la transition écologique et solidaire, Jean-Baptiste Djebbari, a répondu à l’ancien maire de Carrières-sous-Poissy, qui est également porte-parole du comité des élus contre le projet de l’A104. Il est dit dans cette lettre que le prolongement avait été mis de côté, à la faveur de mesures plus importantes et prioritaires, comme le développement des transports en commun dans la région :

Depuis l’avis formulé en 2013 par la Commission mobilité 21, qui classait ce projet en seconde priorité quelque soit le scénario financier considéré, les études et la concertation autour de l’opération n’ont pas été poursuivies. Le conseil d’orientation des infrastructures a confirmé cette analyse et repoussé l’éventuelle réalisation de l’opération à un horizon plus lointain, mettant en avant la priorité à donner, aujourd’hui, aux solutions alternatives à la route dans le cœur de l’Ile-de-France.

Je souhaite donc d’abord privilégier l’optimisation du réseau routier existant et le report des usagers vers les transports collectifs afin de répondre aux enjeux liés à l’amélioration de la desserte du nord-ouest de l’Ile-de-France.

De manière générale, je tiens à rappeler que l’Etat est pleinement mobilise depuis plusieurs années afin de mettre en oeuvre des mesures de gestion et d’exploitation du réseau structurant visant à limiter la congestion routière et favoriser les mobilités partagées plus respectueuses de l’environnement.

 
Eddie Aït s’est félicité d’un telle décision, positive aussi bien d’un point environnemental que sanitaire :

Alors que certains élus locaux défendent le tout-routier et autoroutier, je me félicite de l’engagement de l’État à ne pas poursuivre ce projet inutile et particulièrement coûteux qu’est le prolongement de l’A 104. Que cela soit du point de vue environnemental mais également du point de vue sanitaire, la construction de nouvelles autoroutes en zones urbanisées va à l’encontre de l’intérêt des Franciliennes et des Franciliens.

Aujourd’hui, de nombreux Franciliens résidant en grande couronne sont confrontés à une situation insoutenable sur les routes. Nous devons leur faciliter les trajets du quotidien en opérant une véritable révolution des transports en Île-de-France et proposer des alternatives fiables, efficaces et propres pour que chacun puisse se déplacer librement et facilement.

De plus en plus de Franciliennes et de Franciliens sont prêts à abandonner la voiture individuelle pour leurs trajets du quotidien mais n’en ont pas les moyens. À nous, avec l’Etat et les collectivités territoriales, de leur apporter les solutions.

 
Rappelons que Eddie Aït avait également réagi suite à l’intervention de Karl Olive, qui avait indiqué son envie de relancer ce projet d’autoroute, critiquant les volontés du maire de Poissy, mais aussi de celui de Carrières-sous-Poissy, Christophe Delrieu (DVD) : “Construire une autoroute urbaine au XXIe siècle est un non-sens économique et écologique. Ce sont plus de 200 000 personnes qui seraient menacées par des niveaux élevés de pollution de l’air, de pollutions sonore et visuelle si ce projet voyait le jour !”

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – EDDIE AITCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : travaux SNCF, fortes perturbations sur la ligne N du 9 au 11 novembre

En raison de travaux, le trafic sera extrêmement perturbé sur la ligne N. Des interruptions …