Yvelines : VTC, les « Chauffeur privé » manifestent devant Mercedes et Renault

Hier mercredi, une cinquantaine de chauffeurs de VTC en colère, utilisant la plateforme Chauffeur privé, ont fait savoir leurs demandes dans les Hauts-de-Seine comme dans les Yvelines. Ils ont ainsi pénétré dans les locaux de l’Oréal, un des plus gros clients de l’entreprise de VTC, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Ils venaient des Yvelines, ayant manifesté et distribué des tracts, plus tôt dans la journée, en début d’après-midi. Une vingtaine se sont rendus chez Renault à Guyancourt, et une trentaine devant le siège français de Mercedes-Benz à Montigny-le-Bretonneux. Le groupe Daimler, propriétaire de Mercedes, a en effet annoncé son intention de racheter Chauffeur privé en décembre dernier.

Le syndicat SCP-VTC, par l’intermédiaire de son secrétaire général Sayah Baaroun, a exprimé pllusieurs critiques et revendications selon l’AFP :

Ces manifestants sont brièvement entrés dans un immeuble de bureaux du groupe L’Oréal, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), lui demandant de « boycotter Chauffeur privé », accusé d’ « esclavagisme » car payant « 3 euros de l’heure » ses chauffeurs dont « beaucoup travaillent » sans la carte professionnelle VTC.

« L’Oréal est l’un des plus gros clients de Chauffeur privé », a déclaré à l’AFP Sayah Baaroun, secrétaire général du Syndicat des chauffeurs privés (SCP)-VTC, protestant contre l’emploi de « chauffeurs illégaux » par cette plateforme et l’accusant de radiations abusives de chauffeurs. « Nous voulons une libre fixation de nos prix avec un tarif légal plancher », a-t-il ajouté.

SOURCE : TR 78 / LA VOIX DU NORD – AFPCREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Vernouillet : un adjoint visé par un cocktail Molotov

Sa fonction d’adjoint à l’urbanisme était-elle visée ? Durant la nuit du samedi 22 au …