Yvelines : Netflix recherche des figurants dans le département pour sa prochaine série

Pour le tournage de sa prochaine série  sur la Révolution française, la plateforme de streaming Netflix recherche des figurants dans le département. Les intéressés, hommes et femmes de 16 à 80 ans, doivent résider dans le secteur de Versailles, Trappes et Saint-Germain-en-Laye. Le tournage aura lieu le mardi 4 et le mercredi 5 juin dans le Vexin (Val-d’Oise) et en partie à Rambouillet.

Vous avez toujours rêvé d’apparaître à l’écran ? La plateforme de streaming Netflix cherche des figurants pour une série sur la Révolution. Seules conditions : les candidats doivent résider dans le secteur de Versailles, Trappes et Saint-Germain-en-Laye et être véhiculés.

« La série se déroule en 1787, [donc] pas de cheveux colorés ni méchés, pas de coupes trop modernes, pas de sourcils trop épilés et pas de cheveux courts pour les femmes…etc. Merci de préciser si vous avez un/des tatouages. Cheveux longs ou mi-longs, et/ou barbes [sont les] bienvenues pour les hommes », précise le site figurants.com, qui poursuit : « Pour certains profils, sont les bienvenues également les visages marqués ou à la peau abîmée, maladie de peau ou tâche de vin ou avec une/des cicatrices, balafre ou nez cassé, dents manquantes, brûlure au visage, etc. »

Le tournage est prévu le mardi 4 juin et mercredi 5 juin 2019 dans le Vexin (Val-d’Oise) et proche de Rambouillet. L’essayage des costumes aura lieu entre le 14 et le 17 mai.

Le pitch de la série : « Dans la France de 1787. Enquêtant sur une série de meurtres mystérieux, Joseph Ignace Guillotin, futur “inventeur” de la guillotine, découvre l’existence d’un nouveau virus qui provoque des épidémies : le sang bleu. La maladie se propage au sein de l’aristocratie et pousse la noblesse à attaquer le peuple. C’est le début d’une révolte… »

Vous pouvez vous inscrire en suivant ce lien figurants.com

SOURCE : TR78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Trappes : il met le feu à une locomotive puis laisse sa veste en évidence

Deux individus, originaires de Trappes et de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, sont accusés d’avoir mis le feu à …