Yvelines : cambriolages en série dans les pharmacies

La loi des séries ? La nuit dernière, trois pharmacies ont été cambriolées. Deux sur la commune de Sartrouville, une autre à Viroflay.

Il est presque 3h du matin lorsque les policiers arrivent au 75 boulevard de Bezons, à Sartrouville. Un peu plus tôt, ils ont été avertis par une société de surveillance qu’une alarme s’est déclenchée au sein d’une pharmacie. Sur place, ils constatent que le volet métallique de l’enseigne a été forcé, la porte vitrée brisée et la caisse vidée. Ils font alors le rapprochement avec des faits similaires survenus en mars : deux pharmacies voisines avaient aussi été « visitées ».

Ils décident de se rendre à la pharmacie la plus proche, au 165, rue Gabriel Péri, où a également lieu un vol par effraction. Deux individus sont interpellés à l’intérieur du magasin, alors que deux autres réussissent à prendre la fuite avant d’être appréhendés quelques minutes plus tard. Les auteurs des cambriolages sont des sans domicile fixe, âgés entre 15 et 16 ans.

Mais les policiers yvelinois ne sont pas au bout de leurs surprises. A 4h35, rebelote. Cette fois, c’est sur la commune de Viroflay, à une vingtaine de kilomètres au sud, que les faits se sont produits. Les fonctionnaires sont une nouvelle fois avisés par une société de télésurveillance qu’un cambriolage est en cours dans une pharmacie située au 8, boulevard de la Libération.

La caméra de surveillance montre un individu à l’intérieur, fouillant la réserve. Auparavant, il est parvenu a soulevé le rideau métallique, puis à forcer la porte d’entrée. Il réussit à prendre la fuite avant l’arrivée des effectifs de police, emportant avec lui un coffre-fort contenant des médicaments à base de morphine, ainsi que 300 euros en liquide.

SOURCE : TR78CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Saint-Rémy-lès-Chevreuse : un homme explique avoir étranglé sa petite amie

Une femme a été retrouvée morte à son domicile samedi à Saint-Rémy-lès-Chevreuses. Son petit ami …