Versailles : une fondation privée fait cohabiter en colocation de jeunes trisomiques

La Fondation pour le logement social, née en 1988, inaugure demain à Versailles sa première Maison de vie et de partage de France, qui accueille déjà ses locataires. Elle étudie l’opportunité d’en créer six autres, pour accueillir au total 77 personnes handicapées mentales :

À Versailles, grâce à des fonds privés, 5 jeunes garçons trisomiques âgés de 20 à 30 ans ont emménagé cette année dans une maison de type familial adaptée à leurs besoins. L’objectif de la Fondation pour le logement social, qui porte le projet, est de rompre l’isolement et l’exclusion auxquels les personnes handicapées sont habituellement confrontées.

Véritables colocations entre des personnes handicapées et valides au coeur des villes, ces logements HLM représentent une innovation humaine et solidaire. Cette première versaillaise en augure beaucoup d’autres : Saint-Étienne (42), Rambouillet (78), Lourdes (65) seront prochainement ouvertes.

Fondation reconnue d’utilité publique à fonctionnement presque exclusivement privé, la FLS – Fondation pour le logement social – favorise par le logement l’insertion de près de 170 familles en difficulté. Inspirée du message universel de Raoul Follereau en faveur des plus fragiles, fondant l’aide concrète qu’elle apporte aux familles sur les principes sociaux chrétiens, la FLS accueille les familles qu’elle loge quelles que soient leurs cultures et convictions.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – FONDATION POUR LE LOGEMENT SOCIALCREDIT PHOTO : FONDATION POUR LE LOGEMENT SOCIAL

Regardez aussi

Yvelines : rififi interne au Conseil des institutions musulmanes des Yvelines

Il perd sa fonction de secrétaire général du Conseil des institutions musulmanes des Yvelines (Cimy), …