Saint-Germain-en-Laye : La ruche, un espace de coworking, ouvre ses portes en mars


Une Ruche de 100 m² va ouvrir ses portes début mars dans la gare de la Grande Ceinture de Saint-Germain-en-Laye. Une Ruche est un espace de coworking collaboratif et un incubateur, plutôt tournée vers l’entrepreneuriat social, dont plusieurs sont déjà installées dans différentes villes de France.

Après des métropoles comme Paris, Marseille, Montpellier et Bordeaux, et des villes comme Saint-Nazaire ou bientôt Abbeville, c’est désormais à Saint-Germain-en-Laye que La Ruche ouvre ses portes le 5 mars prochain. Et plus précisément au cœur de la gare de la Grande Ceinture ! Un espace de plus de 100 m2 pourra ainsi accueillir plus de 30 porteurs de projets, qui rejoindront une communauté de plus de 500 entrepreneurs sociaux répartis sur l’ensemble du territoire. La Ruche, réseau créé en 2008, confirme ainsi son essaimage national initié il y a trois ans.

Située au cœur du nouvel éco-quartier Lisière Pereire, au sein de la gare de la Grande Ceinture, La Ruche Saint-Germain-en-Laye qui verra le jour le 5 mars prochain, est avant toute chose la résultante d’une concertation citoyenne quia réunit en tout près de 300 personnes.En effet, c’est au cours de sessions d’écoute et de tests d’activités qu’est né ce projet d’une Ruche dynamique, ouverte et bienveillante ! Soutenu par la SNCF Gare Partagée, mais également la région Ile-de-France, la mairie de Saint-Germain-en Laye, BGE, Yvelines Active, et le Réseau Entreprendre, il prend la forme d’un lieu atypique, pensé pour encourager les échanges comme les idées. Des déjeuners solidaires et responsables y seront notamment organisés chaque jour avec des associations de terrain.

Si La Ruche Saint-Germain-en-Laye reprend tous les codes du réseau La Ruche (matériaux naturels et/ou recyclés), elle se permet également quelques fantaisies, impulsées par sa directrice Laurence Besançon ! Au programme : une yourte installée dans la gare faisant alternativement office de salle de réunion et de cabine de téléportation temporelle, un « salon voyageur », des cabines téléphoniques réalisées à partir de matériaux recyclés, ou encore un bar à odeurs pour se stimuler et/ou se concentrer. Et bientôt à l’extérieur : une Tiny House, salle de réunion complémentaire insolite et écologique sous ses airs de roulotte en bois ! Le résultat : des codes renversés pour mieux inventer l’économie de demain, à l’instar des startups Pop et Péligourmet, toutes deux développées en 2017 à Saint-Germain-en-Laye.

« Une étude menée par Ticket for Change a récemment révélé qu’une personne sur huit en France souhaitait créer une entreprise sociale. J’ai tout simplement l’ambition de contribuer à stimuler ces vocations ! Avec La Ruche Saint-Germain-en-Laye, nous avons ainsi tenu à créer un espace et une dynamique qui soient parfaitement alignés aux attentes des citoyens d’une part, aux idées des entrepreneurs d’autre part, et enfin aux intérêts des collectivités concernées, car l’enjeu est bien de résoudre des problématiques localement pour les faire grandir ensuite ! » explique Laurence Besançon, directrice de la Ruche Saint-Germain-en-Laye.

SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE – LA RUCHECREDIT PHOTO : LA RUCHE

Regardez aussi

Saint-Germain-en-Laye : interpellés après une course-poursuite

Deux hommes à bord d'une voiture se sont refusé à un contrôle routier sur la commune de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis).