Saint-Germain-en-Laye : un entraîneur du club d’athlétisme soupçonné de viol et harcèlement sexuel

Une nouvelle affaire de violences sexuelles dans le sport a vu le jour récemment, au sein du Club athlétique de l’ouest (CAO) de Saint-Germain-en-Laye.

Le Parisien, dans un article en date du 18 février, révèle qu’un entraîneur du CAO, âgé de 42 ans, a été suspendu après avoir été accusé, par plusieurs athlètes du club, de plusieurs faits graves. La police de Saint-Germain-en-Laye évoque en effet des accusations de viol sur mineur de plus de 15 ans, harcèlement moral et harcèlement sexuel.

Les faits auraient été commis entre 2004 et décembre 2019. Et Le Parisien précise que tout a commencé quand la Ligue Ile-de-France d’Athlétisme (LIFA) reçoit une lettre d’un ancien membre du club évoquant les abus dont certaines athlètes auraient été victimes. Parallèlement, la mairie de Saint-Germain-en-Laye est prévenue par courrier anonyme.

Les premières plaintes sont déposées au début du mois de janvier 2020, et l’entraîneur (et ancien dirigeant) du CAO est suspendu (une suspension contestée par l’intéressé qui, comme le précise le journal L’Equipe, déposé une requête devant le tribunal administratif le 13 février).

Cette nouvelle affaire de violences sexuelles dans le sport survient dans un contexte très tourmenté, où des révélations similaires se multiplient, notamment dernièrement dans le milieu du patinage artistique.

SOURCE : LE PARISIENCREDIT PHOTO : ILLUSTRATION / TR 78

Regardez aussi

Des cours de yoga et taichi en ligne pendant le confinement

Dans plusieurs villes, comme à Plaisir, Magny-les-Hameaux ou Élancourt, municipalités, associations et coachs sportifs proposent des séances video dans ces différentes disciplines.