Porcheville : des animaux dans la prison pour mineurs, Force ouvrière dénonce “un zoo”

Dans un tract daté du jeudi 28 décembre, la section Force ouvrière de l’établissement pénitentiaire pour mineurs de Porcheville commente, non sans ironie, la décision de l’administration pénitentiaire d’installer plusieurs animaux au sein de la prison et s’émeut du sort réservé à ces derniers :

Poules,…, poissons rouges, …, peut être lapins,…. Quelle sera la prochaine étape ? Accueillir des rennes pour que le père Noël puisse aller faire sa tournée ? (…)

Comment peut-on proposer cette chose ? Ces pauvres bêtes n’ont pas demandé à venir en prison et encore moins à subir les projectiles que certaines mineurs ne manqueront pas de leur lancer…”

Le syndicat souligne également que “surveillants et éducateurs” sont contre le projet et s’inquiète des futures conséquences :

Avez-vous pensé aux maladies contagieuses que ces animaux vont potentiellement amener avec elles ? Avez-vous pensé aux possibles allergies que les agents vont peut être attraper ?(…)

Si un agent venait à être affecté d’une maladie contagieuse ou d’une allergie est ce que cela rentrerait dans le cadre d’une maladie professionnelle ? Comment allez-vous procéder si l’un de ces animaux devait voir un vétérinaire ? Le faire venir sur place ou le faire sortir en extraction avec le fourgon ? Quel sera le coût de ce projet ? Combien va coûter le vétérinaire qui devra venir les voir ?”

Et demande “une réunion avec les plus hautes instances qui ont la charge de l’hygiène au travail”.

SOURCE : TRACT – FORCE OUVRIERE CREDIT PHOTO : TR 78

Regardez aussi

Yvelines : plusieurs mois de prison pour deux personnes accusées de vol par effraction

La police a arrêté deux personnes accusées de vols avec effraction dans les Yvelines. Le …